Mes séquelles du chemo brain comme témoignage (bilan neurologique)

Bon soir tout le monde


Dernieres nouvelles concernant le chemobrain pour ceux et celles qui ont suivi ! (sinon voir les articles sur le sujet) et qui peuvent interesser certains qui en souffrent

En effet, le chemobrain est encore méconnu et pourtant il concerne quelques malades qui souffrent de troubles cognitifs dus à la chimio qui s’étompent souvent dans le temps mais hélas pas toujours. Ce qui est mon cas, puisque cela fera bientôt 3 ans que je suis en rémission !

Beaucoup me disent « c’est l’âge » (j’ai 50 ans) ou « moi aussi j’oublie des trucs ! Mais non confirmation ce n’est pas l’âge et selon la neuropsy on ne peut pas perdre autant de capacités en si peu de temps surtout que je faisais partie des personnes qui avaient plutôt une bonne mémoire, gérer plusieurs choses à la fois et je dirai même que j’étais le post it de la maison « Muriel tu me rappelleras qu’il faut que je fasse çà »

Alors aujourd’hui ce n’est pas la peine de me demander car pour moi même je n’y arrive pas

Récemment, mon mari me rappelait que j’avais oublié (à plusieurs reprises) de manger des aliments que j’avais achetés récemment (et périssables) : tiens astuce de la neuro si çà vous arrive : faire un menu de la semaine.


J’ai donc passé mes 4h de tests chez une neuropsychologue en 2 fois !(oui c’est déjà beaucoup 2h de test)
Pour rappel j’avais vu il y a un an et demi un neurologue qui m’avait fait le test MMS dont les résultats étaient bons puisque ils sont davantage destinés à détecter des maladies dégénératives !!


Je suis suivie depuis 1 an et demi par une orthophoniste mais les lacunes sont encore là et m’handicapent au quotidien https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/10/que-peut-apporter-un-orthophoniste-apres-un-cancer-ses-astuces-contre-le-chemofog/
Résultat des courses ; bon je suis pas complétement neuneu ! Certaines de mes capacités ont été préservées ouf!!!!mais j’ai été surprises par certains de mes résultats que je pensais meilleurs


Mais ces tests ont permis de voir

  • que mes compétences en mémoire de travail présentent rapidement des limites dans le temps
  • des décrochages attentionnels liés à une fatigabilité cognitive importante.
  • que je ne peux plus faire 2 choses à la fois (alors que j’en faisais 3 avant)
  • que ma mémoire visuelle- trouble de la récupération en mémoire auditivo-verbale, avec une faiblesse du stockage et de la consolidation.
  • La modalité visuelle est également perturbée en reconnaissance.
  • La vitesse de traitement est également rallongée lorsque survient la fatigue cognitive,
    après un moment de concentration. Il existe effectivement une importante et rapide
    fatigabilité cognitive
  • le fonctionnement attentionnel est perturbé et fluctuant.
  • Des décrochages attentionnels sont également relevés tout au long du bilan.

En résumé, ma concentration est limitée dans le temps et j’ai des beugs !!!

Ce bilan m’a permis de confirmer que je ne me fais pas des films ! et de connaître mes véritables lacunes

La chimio m’a sauvé mais elle ne s’est pas arrêté au cou hélas ! https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/11/09/chemofog-le-meconnu-du-cancer-la-chimio-ne-sarrete-pas-au-cou/

Je vais donc continuer à être suivie par une orthophoniste ne serait ce que pour me donner des astuces dans mon quotidien que je vous partagerai afin que vous puissiez les utiliser si besoin

Je dois à nouveau faire un bilan dans 1 an et demi

Evidemment celui-ci permettra d’éclairer mes capacités au niveau professionnel

Je vous conseille donc pour ceux et celles qui en souffrent de faire ces tests

On se sent compris et de poser des mots sur des maux permet de mieux accepter

Je vous avais précisé que cela a un coût à part si vous êtes en activité (et pas en CLD comme moi) ou au chômage où dans ce cas cela peut être pris en charge

J’espère que mon partage vous permettra de voir plus clair sur le chemobrain : il est important pour moi de dire que çà existe car on le confond souvent à une fatigabilité passagère due aux traitements hélas ce n’est pas forcément que çà !

et vous avez vous eu des séquelles cognitives depuis la chimio ?

Les Antisèches du Bonheur (coup de coeur)

Bon jour tout le monde

Aie avec ce titre vous allez me dire encore un livre sur la quête du bonheur ?! ¨Pas seulement ! Je pense que selon son chemin, ce livre n’arrive pas dans votre main pour rien. Je pense qu’il y a 10 ans je n’aurais pas été prête à lire et même croire à ce genre de philosophie même si au fond de moi j’y étais très attirée !

Depuis mon cancer, j’essaie d’apprendre à me centrer davantage sur mes besoins, prendre soin de moi car je me suis souvent oubliée comme la maladie me l’a rappelé Aussi, tout ce qui peut m’ aider à trouver mon MOI d’aujourd’hui, me mettre sur le chemin qui me correspond je prends je teste et j’applique si cela me convient

Alors comment ce livre est arrivé dans mes mains aujourd’hui ?

En ces temps confinés, j’ai essayé de me remettre à la méditation : oui je persiste et signe ! L’avantage des réseaux sociaux c’est que pendant cette période, un large choix d’activités gratuites de professionels nous ont été offertes et parmi elle une personne pour qui j’ai eu un coup de coeur car à prèsent je ne peux me passer de ses méditations ! J’en fais une au réveil, dans la journée quand mes émotions négatives me submergent et en ce moment elles sont récurrentes ! Oui çà m’arrive aussi mais je cherche toujours dans mes ressources pour qu’elles ne prennent pas le dessus et c’est justement pendant une de ces méditations que j’ai découvert un bon remède contre cette tyrannie du mental !

La méditation proposait des affirmations qui permait vraiment d’entamer la journée plus sereinenment. Celle-ci a été inspirée du livre et de vidéos de Jonathan Lehmann « LES ANTISECHES DU BONHEUR »

J’ai donc vite commandé le livre sur ma liseuse et ce fut vraiment un coup de coeur.

J’y ai retrouvé beaucoup de conseils que j’avais déjà lus ailleurs sur le déveoppement personnel.

Jonathan s’inspire de nombreux écrivains tels qu’Eckhart Toll dont vous connaissez peut être ses livres « Le pouvoir du moment présent » ou « nouvelle terre » ou Don Miguel Ruiz « les quatres accords toltèques » dont je vous avais écrit un article

https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/12/21/les-4-accords-tolteques-mon-dernier-coup-de-coeur-2019/

D’ailleurs les avez vous appliqués depuis ? Personnellement , j’y travaille encore !!!! surtout « n’en faites pas une affaire personnelle »ou « ne faites pas de suppositions » !!!! Ils sont affichés sur mon réfrigérateur mais ce n’est pas si simple!

Et justement avec ce nouveau livre, l’auteur explique avec légèreté et humour ces concepts parmi d’autres.

Ancien avocat il a radicalement changé sa vie et c’est ce qui rend plus humain son livre car il y parle de son vécu, de ses émotions, de ses difficultés lui même à appliquer toutes ces possibilités qu’on a à notre portée mais qui nous semblent si complexes à pratiquer.

Il nous propose donc 7 antisèches :

  1. Je me donne de l’amour
  2. Je pratique la parole impeccable (accord toltèque)
  3. Je ne peux changer le passé mais je peux toujours faire de mon mieux ici et maintenant
  4. Le bonheur est toujours ici et maintenant
  5. J’écoute pour recevoir plutot que pour répondre
  6. J’arrête d’attendre
  7. Je ne fais qu’une seule chose à la fois

Alors bien sur dites comme cela, ces phrases vous paraissent surement un peu du genre « facile à dire » et ne vous parlent pas forcément. Et avant d’acheter le livre je vous conseille donc d’aller voir sur Youtube les 7 vidéos de Jonathan Lehmann justement qui reprennent ces antisèches expliquées très simplement.

D’autres affirmations aussi m’inspirent pour mieux profiter de l’instant présent comme :

observer ses sensations physiques et se rappeler de leur impermanence : la méditation m’y aide beaucoup

affronter ses peurs : une phrase que j’adore c’est

OSER L’INCONNU POUR QU’IL DEVIENNE CONNU !

Combien de fois on n’ose pas sortir de notre zone de confort voir même d’inconfort (car connu) ! Mais comment savoir si l’inconnu ne serait pas meilleur pour nous si on reste dans cette zone ??? Souvent comme il l’écrit, on s’imagine des montagnes de conséquences comme perte d’argent, peur de rester seul ! Et finalement lorsqu’on a osé, on s’aperçoit que malgré les embuches ce n’était pas si dramatique et le jeu en valait la chandelle

Je privilégie la joie aux plaisirs : en fait ne pas être dépendant des personnes ou évements extérieurs pour être heureux ! Là encore, lisez le livre pour mieux comprendre !

et encore une citation du DALAI LAMA que j’adore et qui est d’actualité avec le COVID 19 mais aussi lorsqu’on a eu un cancer ou un événement important dans sa vie :

POUR UN CI IL Y A UN CA !

A méditer !!!!

3 RECETTES DU BONHEUR SELON JONATHAN LEHMANN

Le cahier de gratitude : Jonathan Lehmann souligne les bienfaits de la gratitude, autre recette du bonheur. « Cette pratique régulière de la gratitude nous permet de redécouvrir l’instant présent« . Il encourage alors à se souvenir de toutes les choses pour lesquelles on est reconnaissant. Progressivement, cet exercice permet d’éliminer « les états mentaux et émotionnels négatifs« , qu’il qualifie d’antithèse du bonheur.

Tous les soirs je note 3 ou 4 remerciements de la journée ; cela peut être envers une personne, un sourire, un appel, une joie mais aussi envers moi-même.

La Méditation

Selon Jonathan Lehmann, notre mental produit environ 60 000 pensées par jour, la majorité étant négatives. « Il n’existe pas de bouton off« . Pratiquer la méditation permet de « mettre une distance par rapport aux pensées et émotions gênantes ». Il vante ainsi les vertus de cet exercice mental qui incite à s’observer et devenir spectateur de ses pensées. Une pratique répétée permet d’aboutir à une gymnastique mentale favorisant les bonnes pensées aux mauvaises.

Les poubelles mentales :. Il propose de faire le tri et coucher sur papier tout ce qui nous passe par la tête, afin d’extérioriser ses problèmes. Comme à l’écrit, ce ménage cérébral peut se faire à l’oral. 

Tous les jours, j’écris tout ce que j’ai sur le coeur, ce qui m’a énervé, ce qui me pertube, m’a fait pleuré, mis en colère. L’écrire est pour moi bien plus fort que de le dire oralement car on est face à soi même sans jugement et sans personne qui tente de vous dire de vous conseiller. C’est souvent très révélateur. L’idéal serait d’écrire 3 pages. Cela parait énorme mais je me surprends à commencer et ne plus s’arrêter . Bavarde toujours !!! Même avec moi-même

Alors certes mon article ne vous donne que des brides du livre sinon çà sert à rien de l’acheter et je ne veux pas piager !

Je vous conseille d’aller sur youtube cela vous donnera déjà une idée surtout qu’il y a également des méditations dont une très puissante sur la vie qui m’a bouleversée : je la mentionnerai dans un prochain article.

J’ai eu la chance aussi de suivre 2 lives sur sa page Facebook pendant le confinement où il répond à nos questionnement notamment sur la pratique de la méditation.

Ce que j’ai aimé dans ce livre :

  1. la facilité à le lire
  2. le partage du vécu de l’auteur qui rend plus humain
  3. les affirmations
  4. la façon d’expliquer comment pratiquer ces affirmations qui les rendent plus accessibles
  5. son humour et auto dérision

ET VOUS CONNAISSIEZ VOUS JONATHAN LEHMANN ??? AVIEZ VOUS LU UN DE SES LIVRES ?

N’hésitez pas à commenter et donner vos impressions !

Mes articles du mois d’avril en 1 clic

Bon jour tout le monde

Mois d’avril confiné, on a beaucoup cuisiné ! et vous ? Avez vous testé des recettes ? Vous ont elles plu ?

Je vous partage à nouveau les liens pour ceux et celles qui les auraient manqués

Ceux qui aiment les épices, vont se régaler !

un plat indien Aloo Gobi

https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/30/aloo-gobi-vegetarien-vegetalien-ou-pas/

Un dahl indien

https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/20/dahl-indien-riz-lentille-corail-vegetarien-vegetalien-ou-pas/

Un curry de pois chiche aux topinambours https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/12/curry-de-pois-chiche-aux-topinambours-vegetarien-vegatalien-ou-pas/

Un flan de courge aux épices toujours ! https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/03/flan-de-courge-butternut-aux-epices/

Puis un petit bilan de ce mois de confinement entre déjà vécu et nouvelles découvertes et vous comment l’avez vous vécu ?

https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/03/flan-de-courge-butternut-aux-epices/

Une séance de DO IN (auto massage pour se faire du bien!) : pour info mardi 5 mai 10h sur ma page FACEBOOK SEANCE DO IN EN DIRECT ! Profitez en pour apprendre quelques massages que vous pourrez vous faire seul et on peut le regarder en replay si vous ne pouvez pas ce jour là https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/06/2eme-seance-de-do-in-auto-massage/

Et une question intéressante « quel conjoint pour ton cancer ?

« https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/04/26/quel-conjoint-pour-ton-cancer/

Aloo Gobi (végétarien/végétalien ou pas!)

Bon soir tout le monde,

Aujourd’hui un plat indien mélangeant chou-fleur et pomme de terre avec bien sur une flopée d’épices.

Super healthy

RECETTE HEALTHY

Le chou fleur : 

  1. Riche en vitamine C ;
  2. Lutte contre l’apparition de certains cancers ;
  3. Peu calorique ;
  4. Source de vitamine B9 ;
  5. Source de sélénium.

en savoir sur les bienfaits du chou fleur

Le curry : est riche en antioxydants , source de vitamine E, facilite la digestion et renforce le système immunitaire

Le curcuma est une épice aux multiples vertus préventives comme curatives. Excellent pour la digestion, le curcuma a aussi la capacité de diminuer les inflammations, prévenir le cancer et protéger le cerveau de la maladie d’Alzheimer. ATTENTION : il ne suffit pas de le saupoudrer, pour en tirer les bénéfices il faut le mélanger avec du poivre. 

Le cumin est un antiflatulent, un diurétique, lutte contre les maux d’estomac

Le gingembre :

  1. Un puissant antioxydant.
  2. Un anti-inflammatoire naturel.
  3. Favorise une meilleure digestion.
  4. Traite les nausées et vomissements.
  5. Aide à combattre la fatigue.
  6. Bon pour le cœur et les fonctions cardio-vasculaires. …
  7. Un allié puissant face au diabète.

Le paprika :

  1. C’est la capsaïcine contenue dans le paprika qui va permettre à votre organisme de lutter efficacement contre les petits maux hivernaux.
  2. De récentes études ont démontré que la consommation régulière de paprika pouvait aider à diminuer les douleurs articulaires notamment liées à l’arthrite.
  3. Consommé régulièrement, le paprika permettra de favoriser une bonne circulation sanguine, (utile en ce moment !)à incorporer dans vos recettes donc si vous êtes sujet aux jambes lourdes par exemple.
  4. C’est grâce à sa bonne teneur en vitamine B6 que vos cheveux resplendiront si vous consommez régulièrement du paprika.
  5. Le fer présent dans le paprika va permettre de transporter l’oxygène à travers le corps, s’il est associé à d’autres sources alimentaires de fer (légumineuses, viande…) il vous permettra d’éviter les anémies.
  6. le paprika tient son pouvoir anti-oxydant de la vitamine E qu’il contient en quantité considérable, il sera donc très bon pour prévenir notamment des maladies cardio-vasculaires.
  7. L’apport en vitamine B2 du paprika est considérable, cette vitamine va notamment participer à l’entretien des muqueuses de votre corps et de vos muscles

RECETTE TESTEE ET APPROUVEE

lngrédients :

  1. 1 chou-fleur
  2. 600g de pommes de terre
  3. 200g de tomates pelées au jus
  4. 1 oignon
  5. 1 gousse d’ail
  6. 2cm de gingembre frais
  7. 1 cuillère à café de cumin en poudre
  8. 1 cuillère à café de curry en poudre
  9. 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  10. 1 cuillère à café de paprika en poudre
  11. 50cl de bouillon de légumes
  12. De l’huile d’olive
  13. Du sel et du poivre

La recette :

  1. Epluchez l’ail, l’oignon et le gingembre frais puis hachez-les finement.
  2. Détaillez le chou-fleur en fleurettes. Pelez les pommes de terre et coupez-les en gros dès.
  3. Dans une sauteuse à feu moyen, versez deux cuillères à soupe d’huile d’olive et faites-y revenir deux minutes l’ail, l’oignon et le gingembre.
  4. Ajoutez le cumin, le curry, le curcuma et le paprika.
  5. Prolongez la cuisson de deux minutes et ajoutez le chou-fleur, les tomates et les pommes de terre.
  6. Versez le bouillon de légumes puis couvrez et laissez mijoter à feu doux une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les légumes soient fondants.
  7. Rectifiez l’assaisonnement et servez aussitôt, parsemé de ciboulette fraichement ciselée.

QUEL CONJOINT POUR TON CANCER ?

Bon soir tout le monde,

Je viens ici vous partager un post rédigé par la page « café cancer » très intéressant puisqu’il parle des accompagnants de personnes atteintes de cancer avec certes humour et dérision (comme j’aime).

Et vous quel conjoint aviez vous pendant votre cancer et même après ? Cà serait sympa de témoigner en commentaires comme mes lectrices l’ont fait sur ma page Facebook (que vous pouvez consulter en cliquant suivez moi sur Facebook)

Peut être y exprimer ici vos émotions !

Sur ma page, il y a eu beaucoup de réactions toutes vraiment différentes et certaines ont dit que leur mari était un peu des 3 !

La place de l’accompagnant n’est pas facile !

J’ai d’ailleurs l’idée suite à cet article de rédiger une réponse enfin MA réponse en évoquant les points positifs et ce qui m’aurait encore plus aidée afin peut être de donner des pistes aux aidants même si ce n’est que mon ressenti

La Cancer Attitude

Pour ceux et celles qui vivent cette épreuve du Cancer accompagnés d’un doux amour, le Cancer peut vous révéler une nouvelle facette de votre conjoint, telle une loupe grossissante vous éclairant sur un aspect de sa personnalité que vous n’aurez su voir depuis des années. Révélateur positif ou négatif, Super-Laclasse Super-Relou ou, hélas, Super-Trouduc’, cette maladie a le don de révéler la Super-Personnalité de votre moitié, parfois bien dissimulée depuis des années.

Le Super-Trouduc’

Commençons par le Super-Trouduc’, le super qui fâche, et qui, malheureusement n’est pas si anecdotique que cela. Il ne se focalise essentiellement que sur sa personne. C’est lui-même qui l’importe avant toute chose, y compris pendant le Cancer de son amoureux(se). Vous n’avez plus de cheveux ? C’est lui qu’il faudra plaindre de devoir supporter cette vision-là ? Il vous manque un sein ? C’est lui qu’il faudra plaindre de devoir faire l’amour avec vous ainsi ! Vous êtes épuisés par les traitements au point de vous endormir sur le canapé devant de le Journal Télévisé ? C’est lui qu’il faudra plaindre de devoir supporté son amoureux(se) sans énergie, qui ne veut même pas recevoir la clique de copains comme à vos habitudes… Niveau compréhension et empathie, c’est un zéro pointé ! Après tout, il faut le comprendre le pauvre… D’ailleurs, il n’en peut plus de ce Cancer, et fini par prendre la tangente. J’espère que s’il revient une fois que vous serait guéri, vous l’accueillerez comme il se doit, c’est à dire à coup de grand coup de pieds dans le derrière qui lui indiqueront la direction de la sortie… …de votre vie !

Autre appellation du Super-Trouduc’ : Super-Ducon, Super-Tocard, ou, Super-Connard (appelons un chat un chat)

Le Super-Relou

Il est plein de bonnes intentions… Mais ne dit-on pas que « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ? J’exagère peut-être, mais si peu… A partir de l’annonce de votre maladie, votre vie sera désormais transformée. Il vous demandera « Comment ça va ? » à peu près … toutes les deux minutes. Il parlera à tout votre entourage de ce que vous traversez, sans lésiner sur les détails. Vous ne pourrez plus rien faire, car il faudra vous reposer… ce qui est chouette au début… mais au début ! Car au bout d’un moment …. Vous aurez peut-être envie de vous occuper, ne serait-ce que pour penser à autre chose. Il viendra avec vous à chacun de vos rendez-vous, ce qui est plutôt sympathique reconnaissons-le, mais vous aurez peur qu’il en fasse des caisses, ou qu’il n’alerte tout l’hôpital à chacun de vos éternuements. Essayez d’en discuter avec lui pour lui faire comprendre que son inquiétude vous pèse, et il vous trouvera injuste, lui qui fait tout pour vous … Et il n’a pas tort…. Mais gérer l’inquiétude de son conjoint, en plus de la sienne n’est pas chose simple durant une Traversée du Cancer

Autre appellation du Super-Relou : Super-Etouffant, Super-Acotédelaplaque, Super-Inquiet

Le Super-LaClasse

Lui, il est parfait ! Il a simplement et purement la classe. Il vous suppléante dans toutes les taches du quotidien, mais vous encourage lorsque vous désirez faire quelque chose par vous-même. Votre physique change, certes, mais vous lui plaisez toujours. Il est la quand il le faut, comme il le faut, et sans être invasif ou étouffant ! Un grand bravo à tous ces Super-Conjoints, qui savent aimer même dans la maladie.

Autre appellation du Super-LaClasse : Super-Top, Super-Génial, Super-Idéal, Super-Amoureux(se), Super-Parfait

Alors quel est le vôtre ?

Dahl indien riz lentille corail (végétarien/végétalien ou pas!)

Bon jour tout le monde,

Allez on cuisine pendant le confinement !

Je continue dans ma lancée de plats avec des épices même si çà n’est pas trop relevé

J’ai découvert le riz basmati lentilles corail et j’ai simplement repris la recette qu’il y avait sur le paquet et l’ai arrangé à ma sauce!!!

Mais si vous ne trouvez pas ce produit, vous pouvez acheter du riz et des lentilles séparés et mettre la même quantité de chaque.

Recette healthy bien sur et nourrissant!

RECETTE HEALTHY

Les lentilles :

  1. Source d’antioxydants ;
  2. Limite l’apparition de maladies cardio-vasculaires ;
  3. Riche en fibres ;
  4. Riche en fer ;
  5. Source de zinc.

L’oignon : je vous partage le lien de passeport santé,qui mentionne tous ces bienfaits entre autre contre le cancer

Le curcuma est une épice aux multiples vertus préventives comme curatives. Excellent pour la digestion, le curcuma a aussi la capacité de diminuer les inflammations, prévenir le cancer et protéger le cerveau de la maladie d’Alzheimer. ATTENTION : il ne suffit pas de le saupoudrer, pour en tirer les bénéfices il faut le mélanger avec du poivre. 

Le gingembre :

  1. Un puissant antioxydant
  2. Un anti-inflammatoire naturel
  3. Favoriser une meilleure digestion
  4. Traiter les nausées et vomissements (je l’ai beaucoup utilisé en chimio !!!)
  5. Aider à combattre la fatigue
  6. Bon pour le cœur et les fonctions cardio-vasculaires
  7. Un allié puissant face au diabète.

RECETTE TESTEE ET APPROUVEE

Ingrédents :

  1. 250g de mélange riz lentilles
  2. 2 carottes
  3. 75 cl d’eau
  4. 1 cube de bouillon
  5. 1 oigon
  6. 2 gousses d’ail
  7. 1 cuillère à café de gingembre
  8. 1 cuillère à café de curcuma
  9. huile d’olive
  10. sel, poivre

La recette

  1. Faire bouillir l’eau avec le cube
  2. couper les carottes en fines rondelles
  3. rajouter le mélange riz lentilles et les carottes puis faire cuire à feu doux, quand il n’y a plus d’eau le retirer du feu et réserver
  4. faire revenir dans de l’huile, l’oignon, l’ail , les épices, poivrer saler
  5. une fois revenus, rajouter les épices au mélange riz lentillles
  6. remuer et laisser quelques minutes

Bon appétit

My way of life en mode « confinement » nouvelles découvertes de son moi après 1 mois ?

Bon jour tout le monde,

Oui on en est tous là vous me direz et alors pourquoi elle nous parle de SON confinement ???

Qu’a t il de particulier ? Rien surement ! Mais si en fait, chacun n’est pas dans la même situation. Et en tant qu’ex malade en rémisssion, j’ai à la fois utilisé mon vécu et fait de nouvelles découvertes.

Pour chaque ci, il y a un çà (Le dalaï-Lama)

Mon confinement n’est pas le plus difficile puisque :

-je suis ni malade,

-ni sur le front (tous les travailleurs qui sont obligés de continuer pour nous soigner ou nous faire vivre avec de gros risques)

-je ne suis pas dans la rue, j’ai un toit, un jardin et je ne vis pas en ville

je ne travaille pas

– je n’ai plus d’enfants à gérer et je ne suis pas seule

Donc tout ce que j’essaie de faire pour vivre au mieux cette période et que je vous mentionne ici n’est pas donné à tout le monde, j’en ai conscience !

Et aussi, je suis de celle comme je l’avais écrit le 19 mars qui ressent le confinement comme un air de déjà vécu. Et à en discuter avec mes copines guérrières nous avons eu toutes la même impression.

Aussi, je pense depuis le début que je gérerais bien la situation étant donné ‘mon expérience » et je peux confirmer aujourd’hui qu’au terme d’un mois c’est le cas !

Loin de là l’idée de me vanter, oh non j’aurais bien aimé comme la plupart découvrir cette situtation sans être passé par la case « CANCER » mais si au moins elle a pu me servir à mieux gérer le fait de ne pas sortir, j’ai gagné du temps et de l’énergie !

Et c’est là que je me rends compte aussi que les qualités qu’on a développées pendant la maladie, notamment la PATIENCE nous sont très utiles ( je vous renvoie à l’article que j’y avais consacré)

https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2020/01/23/quelles-nouvelles-qualites-a-t-on-developpees-apres-un-cancer/

Et aussi penser davantage à son bien être ! C’est, je pourrais dire le chemin qui me tenait à coeur après les traitements puisque je m’étais oubliée ! Donc :

MES PREMIERS REFLEXES : FAIRE CE QUE J’AIME ! FAITES EN AUTANT !

Comme nous sommes repartis pour un mois de confinement, franchement mon conseil c’est : faites d’abord ce que vous aimez ! (bien sur si vous le pouvez ). Si j’ai du temps pour moi, autant l’utiliser à ce qui me fait plaisir non ?

Je dis cela car j’ai remarqué que le 1er réflexe dès la 1ère semaine de nombreuses personnes (faits relatés par certaines copines, ou observés lors de mes balades dans mon quartier) a été d’effectuer les taches que l’on avait mises de côté ! Tout le monde s’est mis a rangé sa maison, faire du tri, le jardin, repeindre sa maison, passer le Karcher ! Bref, ce qui est sur c’est que nous aurons de jardins à la Versailles, des maisons propres et rangées, et des façades toutes neuves.

Je pense que toutes ces activités sont bonnes si c’est un plaisir, une passion. Comme une amie qui adore jardiner m’a dit cette jolie phrase « C’est comme si je suis en vacances chez moi! »

Mais ce qui est dommage c’est de se précipiter sur des actes qu’on a laissés de côté parce que justement on n’aime pas les faire (tri rangement ?) Je ne suis pas contre, je l’ai fait aussi mais peut être au bout de 3 semaines car nous savions très bien que l’hisoire allait durer non ? On a large le temps de répartir ces tâches sur plusieurs jours et laisser plus de places aux activités qu’on préfére ! Car il faut l’avouer, moralement, après avoir écouté les infos nous dépeignant la triste réalité est ce que ranger son placard ou faire un gros ménage çà vous détend et vous change les idées ?

Personnellement j’ai privilégié ce qui me fait du bien contre la morosité tout en étalant sur plusieurs jours et de temps en temps le rangement et le tri !

ALTERNER ENTRE MOMENT SPEED ET MOMENT SLOW

Je pense que pour tous, cette nouvelle vie de confiné nous demande de trouver des nouveaux repères, un nouvel agenda et le meilleur pour nous ! Pas facile de trouver le bon rythme et ne pas partir dans tous les sens.

Pour ma part j’ai donc choisi des activités qui me plaisent mais qui alternent moment actif et slow life

Encore une fois, je suis en bonne santé , sans enfant à gérer !

MODE SPEED :

  1. LE SPORT

Cela a toujours été un besoin voir parfois même une thérapie pour moi.

Le 1er manque que j’ai eu c’est de ne pas pouvoir aller faire de l’aquagym ou du pilates.

Petite anecdote : une copine m’a répondu quand je lui ai parlé de ce manque « moi je n’aime pas le sport, alors çà ne me manque pas!’ Finalement avantage pour les non sportifs ! pas de manque ! Même si beaucoup s’y sont mis avouez le ? pendant ce confinement

Alors depuis 1 mois, il y a du choix sur le net !!!! Personnellement , après avoir testé plusieurs, je me suis tournée vers le groupe ou disons le cours qui me convenait le plus à mes capacités physiques (pas de cardio ou trop rester longtemps debout) et mon tempérament ( déguisement, délire, joie échange pendant la zumba ! Pas peur du ridicule, de toute façon personne ne me voit !)

Ma difficulté a été encore une fois le dosage ! un peu mais pas trop ! Trouver le bon ryhtme.

Au départ, j’ai fait comme en chimio j’en faisais trop ! Au bout d’une semaine ! KAPUT! normal 8h de sport au lieu de 3/4 ! Mais vous êtes fous ? oh oui ! allez on se calme !

2 MARCHER EN RESPECTANT LES REGLES !

Marcher, les randonnées aussi me manquent ! mais quelle chance d’habiter en campagne !

Déjà avec ma maladie et ses conséquences (fatigue, essoufflement) j’ai du ralentir le ryhtme favorisant finalement l’observation plus subtile de ce qui m’entourait

Mais là davantage encore, puisque j’effectue depuis 1 mois pratiquement le même aller retour ! (57km quand même !)

Mais quelle chance ! Nous sommes au printemps et nous pouvons admirer les fleurs poussées (je les connais par coeur mais cela évolue au fil des mois ! J’ai pu observer les premières feuilles de vigne que j’aurais surement snobées si je n’avais pas fait ce chemin !)

Quand j’ai un petit coup de mou (bah oui comme tous !) je vais voir les chevaux près de chez moi qui me ressourcent : en les observant, je me dis « confinement ou pas, les animaux continuent leurs vies, se nourrissent au soleil en broutant l’herbe, paisiblement »

Je continue aussi à prendre des photos de ces jolis tableaux de la vie extérieure.

3 DANSER

oui pas évident seule je vous l’accorde, mais une playlist et c’est parti ! Danser sur des musiques joyeuses entrainantes çà défoule ! Et pourquoi pas partager ce moment en visio (bon j’ai pas trouvé de volontaires ! des volontaires!!!????)

MODE SLOW

  1. MEDITATION

Vous vous rappelez, j’essaie depuis ma maladie de méditer ! J’avais même lancé un défi 10 minutes par jour, m’étais inscrite à petit bambou mais j’ai abandonné !https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/06/23/defi-de-lete-comment-mediter-10mn-par-jour-pendant-au-moins-3-semaines/

Je recommence depuis le confinement grâce à un live sur facebook ! Oui pour cette activité, il me faut encore un guide et une piqure de rappel !

Je me suis rendue compte c’est que personnellement j’avais besoin de changer de temps en temps : et j’ai eu la chance de trouver de jolies méditations qui vous transportent avec des objectifs différents comme les chakras, le nettoyage émotionnel etc à suivre si je tiendrai sur la longueur

Mais honnêtement même s’il faudrait le faire tout le temps, en période de confinement elle est plus qu’utile !

« Aime ton intérieur, et le monde extérieur sera différent » Byron Katie

Vous avez compris on parle pas de l’intérieur de la maison !!!!!

2. DO IN

Je me suis remise au DO-IN (ceux qui suivent ma page facebook ou mes derniers articles le savent) l’auto massage que j’avais appris lors de ma formation Shiatsu.

L’idée est partie suite à la participation d’une « pause cancer » organisée par le groupe #cmynewme tous les vendredi à 17h sur zoom.

On se réunit pour parler de tout, une sorte de groupe de paroles comme à la ligue.

Puis, la créatrice du groupe a lancé l’idée de proposer des ateliers et j’ai donc animé une séance de DO IN (pour ceux et celles qui sont intéressés j’en ferai peut être une autre à la fin du mois d’avril)

Et quel grand bien procure cette pratique qu’on peut faire soi même et pour soi même ! https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/01/07/connaissez-vous-les-bienfaits-du-do-in/

3. PRENDRE SOIN DE SOI

-S’hydrater ,prendre soin de sa peau, ses cheveux

– Se faire ses propres cosmétiques : pas toujours évident! J’ai essayé un baume facile à faire si çà vous dit et qui hydrate bien :

BAUME HYDRATANT / faire chauffer au bain marie 25grammes d’huile de coco. une fois liquide le mélanger à 25cl d’huile d’olive et rajouter 15 gouttes d’huiles essentielles (personnellement j’ai mis de la lavande vraie mais on peut mettre aussi du benjouin par exemple) et mettre au frais !

-Se relaxer sur un canapé, ou transat en écoutant sa playlist préférée, lire un livre ou ne rien faire !

MA FACON DE GERER TOUT STRESS SUPPLEMENTAIRE

1.RIRE ET DERISION

J’ai toujours utiliser le rire et l’autodérion comme thérapie pendant les moments difficiles : se distraire avec des vidéos ! Là depuis le confinement on a le choix vu que nos humoristes sont chez eux à tenter de nous faire rire ! Sans parler des dérisions des situations qu’engendre le COVID qui inspirent beaucoup d’internautes.

Rire est une thérapie (rappelez vous de mon article sur la rigologie !) https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/07/20/10-bonnes-raisons-de-rire-sans-raison-la-rigologie-comme-therapie/

2.S’ELOIGNER DES ONDES NEGATIVES

Ce n’est pas se voiler la face en ne regardant plus aucune information ou être dans le déni ou l’indifférence ! Mais, s’éloigner des fakes des infos négatives

S’éloigner ‘ce que j’ai fait pendant ma maladie) des personnes trop négatives qui prévoient un futur noir ! Qui peut nous prédire l’avenir aujourd’hui ? personne !

Tout le monde a retrouvé le bon vieux moyen de communiquer avec le téléphone (çà change des mails, sms ou snapshat ! Et on est heureux de se rendre compte qu’on n’est pas si seul.

Ce qui m’amuse c’est de constater pendant mes conversations que chacun a son nouvel emploi du temps qui carartérise leurs gouts et leur tempérament. (cuisine, sport, lecture, activités manuelles, jardin….et les fanatiques du rangement !!!!)

3.LACHER PRISE

Oui on peut être en colère parce que tout n’a pas été fait pour ne pas en arriver là, oui on est énervé par les irresponsables qui se baladent 10 fois par jour ou partent dans leurs résidences secondaires, oui on ne sait pas où on va et quand çà se terminera, oui on a peur mais là le lacher prise n’a jamais eu autant son sens ! On n’ a aucun pouvoir sur les décisions (bonnes ou mauvaises) du gouvernement, aucun pouvoir sur les déplacements illégaux (tout juste la police peut agir dans certains cas), alors

LACHER PRISE SUR CE QU ON NE PEUT PAS CONTROLER

Le stress, la colère, la frustration, l’énergie qu’on y déploie à vouloir refaire le monde (même si j’avoue parfois en parler mais çà part souvent en auto dérision) engendre (on le sait) une baisse d’immunité (sans vous faire de cours scientifiques!)

Le seul pouvoir que l’on a aujourd’hui c’est de se protéger , protéger les siens et les autres #restezchezvous !

JE ME SUIS SENTIE DIFFERENTE dans mes propos à vouloir être trop positive du moins au début car aujourd’hui je m’aperçois qu’après quelques semaines, beaucoup accepte la situtaion, relativise

Je m’explique : tout ce que je vous mentionne plus haut dans mes choix peut être interprété comme de l’indifférence à ce qui se passe, à tout positiver !

Et j’ai bien connu cette positive attitude qui m’agaçait quand j’étais malade. La seule différence c’est que justement j’étais malade et parfois dans un sale état : et d’entendre dire « garde le moral, çà va aller » était difficile à entendre quand on vomit 15 fois par jour qu’on reste allitée plusieurs jours et qu’on ne peut même pas aller seule aux toilettes! Et qu’on ne sait pas si on va s’en sortir

Personnellement, je ne me permettrai pas de dire « c’est bon soit pas négatif » à des personnes malades du Covid19, ou à tous ceux qui risquent leurs vies en allant bosser, ou ceux qui n’ont plus de travail, à tous ceux qui galèrent,…

Mais aujourd’hui je relativise justement car je suis confinée et en bonne santé et je sais toute la valeur que cela a. Qu’hélas mon seul pouvoir c’est de rester à la maison pour protéger tous les autres et moi-même

Alors oui, j’essaie par ce billet de dire que dans certains cas, il y a toujours des bons moments dans la tempête

Dernier point positif : mon lobe frontal étant plus au repos je me sens moins stressée par mon manque de concentration et de mémoire ! Mon cerveau est plus en pause, et selon mon orthophoniste çà ne peut être que bénéfique !

NOUVELLES DECOUVERTES

Pendant ce 1er mois j’ai fait de nouvelles découvertes de lecture, de vidéo et je vous les partage si çà peut vous intéresser.

Le livre « les anti sèches du bonheur » de Jonhatan Lehman vous connaissez ? je rédigerai surement un article quand j’aurais terminé de le lire

Les bonhommes allumettes de Jacques Martel (à voir en vidéo sur youtube) une jolie méthode facile à réaliser pour s’apercevoir l’attachement que nous avons aux personnes et aux choses et de travailler sur le conscient/subvconscient

La méthode Aora de Luc Bodin (pour mieux gérer des douleurs, des maux) en vidéo aussi

les playlist de spotify : et oui la musique çà fait du bien ! Je redécouvre des morceaux de ma jeunesse ou même récents que j’avais oubliés ! L ‘appli sélectionne des chansons qui correspondent aux goûts musicaux que vous avez sélectionés

Jarry : ok tout le monde connait mais là je l’ai découvert sous une autre facette : il est nature et me fait rire sur youtube avec ses enfants ou sur instagram le soir à 18h30 . Une boule de bonne humeur. A regarder sans modération !

Tom villa pareil je le connaissais mais franchement la dérision sur le confinement allez le voir : sur les couples, les métiers qui vont cartonner après le confinement ! Je ne m’en lasse pas

MES MANQUES

-La nature, les randonnées : même si je marche tous les jours, toucher un arbre, voir un paysage , des animaux me manquent

-mes enfants

-jouer au jeu de société

Mais je suis en santé , en vie , j’ai un toit , de quoi manger alors le mois qui arrive ne me fait pas peur

ET VOUS COMMENT GEREZ VOUS LE CONFINEMENT ?

Je lirai avec plaisir vos commentaires

A dans un mois pour de nouvelles idées !!!

Curry de pois chiche aux topinambours (végétarien/ végatalien ou pas)

Bon jour tout le monde,

En cette période de confinement, les producteurs de la région proposent des paniers de fruits et légumes, alors j’en profite car nous n’en avons pas encore dans notre jardin. Et dans mon joli panier, il y a avaient des topinambours !

Ni une ni deux, je cherche une recette et comme j’aime les curry, j’ai testé celle-ci.

Elle ressemble au curry de courgettes et pois chiche. Donc si vous n’avez pas de topinambours cliquez ici https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/07/23/curry-de-courgettes-au-lait-de-coco-vegetalien/

Cette recette est rès simple à réaliser et super healthy surtout pour la santé intestinale !!

RECETTE HEALTHY

Le topinambour : Par sa richesse en fibres, en fructanes et en inuline, le topinambour est le partenaire de votre santé intestinale. Ces éléments sont très efficaces dans les cas de constipation et jouent le rôle de prébiotiques dans la reconstitution de la flore intestinale.

Le pois chiche : comme toutes les légumineuses, est un aliment naturellement riche en protéines végétales, en plusieurs vitamines et minéraux et en fibres alimentaires. Faible en matière grasse, il ne contient pas de cholestérol, diminue la pression artérielle et la quantité de triglycérides. Ils peuvent donc réduire le risque d’infarctus, de maladies cardiaques. Excellent pour la santé intestinale.

 Le curcuma est une épice aux multiples vertus préventives comme curatives. Excellent pour la digestion, le curcuma a aussi la capacité de diminuer les inflammations, prévenir le cancer et protéger le cerveau de la maladie d’Alzheimer. ATTENTION : il ne suffit pas de le saupoudrer, pour en tirer les bénéfices il faut le mélanger avec du poivre. 

Le coriandre est un anti bactérien, un anti oxydant

Le cumin est un antiflatulent, un diurétique, lutte contre les maux d’estomac

Le paprika :

  1. C’est la capsaïcine contenue dans le paprika qui va permettre à votre organisme de lutter efficacement contre les petits maux hivernaux.
  2. De récentes études ont démontré que la consommation régulière de paprika pouvait aider à diminuer les douleurs articulaires notamment liées à l’arthrite.
  3. Consommé régulièrement, le paprika permettra de favoriser une bonne circulation sanguine, (utile en ce moment !)à incorporer dans vos recettes donc si vous êtes sujet aux jambes lourdes par exemple.
  4. C’est grâce à sa bonne teneur en vitamine B6 que vos cheveux resplendiront si vous consommez régulièrement du paprika.
  5. Le fer présent dans le paprika va permettre de transporter l’oxygène à travers le corps, s’il est associé à d’autres sources alimentaires de fer (légumineuses, viande…) il vous permettra d’éviter les anémies.
  6. le paprika tient son pouvoir anti-oxydant de la vitamine E qu’il contient en quantité considérable, il sera donc très bon pour prévenir notamment des maladies cardio-vasculaires.
  7. L’apport en vitamine B2 du paprika est considérable, cette vitamine va notamment participer à l’entretien des muqueuses de votre corps et de vos muscles

RECETTE TESTEE ET APPROUVEE

Ingrédients :

  1. 250g de pois chiche déjà cuits (ou 125g de pois chiche secs)
  2. 400g de topinambours
  3. 1 oignon
  4. 1 gousse d’ail
  5. De l’huile d’olive
  6. 1 cuillère à soupe de graines de moutarde
  7. 1 cuillère à café de cumin en poudre
  8. 1 cuillère à café de coriandre en poudre
  9. 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  10. 1 cuillère à café de paprika en poudre
  11. 20cl de lait de coco
  12. 20cl de bouillon de légumes
  13. Du sel et du poivre

La recette :

  1. Si vous utilisez des pois chiche secs, faites-les tremper une nuit entière dans un saladier rempli d’eau fraiche puis faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 1h30, jusqu’à ce qu’ils soient tendres mais encore croquants. Egouttez-les et réservez-les à température ambiante.
  2. Epluchez l’ail et l’oignon puis émincez-les finement. Pelez les topinambours et découpez-les en quartiers.
  3. Dans une sauteuse à feu moyen, versez deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajoutez les graines de moutarde puis lorsqu’elles commencent à sauter, ajoutez l’oignon et l’ail.
  4. Faites-les revenir deuxx minutes puis ajoutez le cumin, la coriandre, le curcuma et le paprika.
  5. Prolongez la cuisson de deux minutes et ajoutez les topinambours.
  6. Laissez à nouveau cuire deux minutes puis ajoutez les pois chiche égouttés, le lait de coco et le bouillon de légumes.
  7. Couvrez et laissez mijoter à feu doux une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les topinambours soient cuits, mais encore légèrement croquants.
  8. Rectifiez l’assaisonnement et servez aussitôt.

Bon appétit

et vous que cuisinez vous aujourd’hui ?

2EME SEANCE DE DO IN (AUTO MASSAGE)

Bonjour tout le monde

2ème séance de DO IN (auto-massage) comme promis !

On prends soin de soi

Thorax Absomen laboratoire de 3 sytèmes vitaux : resporatoire, digestif et circulatoire

On va travailler aussi sur l’émotionnel qui est bien venu en ce moment
tout un programme !

Habillez vous avec des vêtements souples, pas de chaussettes, pour les femmes otez votre soutien gorge sour le t shirt ou portez en un sans armature

Prévoyez un tapis pour la relaxtation

Pour visionner la vidéo pas d’autres moyens que de cliquez sur SUIVEZ MOI FACEBOOK (le logo en bas de la page) . En haut de ma page facebook vous aurez la 1ère séance et ensuite en défilant la seconde

Durée 30min environ.

N’hésitez pas à laisser vos impressions

Flan de courge butternut aux épices

Bon jour tout le monde,

Allez on se réchauffe avec les épices, on met du piquant dans notre vie de confinés pour lutter contre la morosité !

Cette fois ci recette pour tout le monde y compris les végétariens !

Recette healthy

La courge butternut est :

  1. Riche en potassium, phosphore et calcium ;
  2. Présence de fer et de manganèse ;
  3. Source de vitamine B6 et vitamine C ;
  4. Source de fibres ;
  5. Peu calorique.

Le gingembre est ;

  1. Un puissant antioxydant
  2. Un anti-inflammatoire naturel
  3. Favoriser une meilleure digestion
  4. Traiter les nausées et vomissements (je l’ai beaucoup utilisé en chimio !!!)
  5. Aider à combattre la fatigue
  6. Bon pour le cœur et les fonctions cardio-vasculaires
  7. Un allié puissant face au diabète.

Le curry : est

  1. riche en antioxydants
  2. source de vitamine E
  3. facilite la digestion
  4. renforce le système immunitaire

RECETTE TESTEE ET APPROUVEE

Les ingrédients :

  1. 3 œufs
  2. 100 g de farine
  3. 1 kg de courge butternut
  4. épices (ras-el-hanout, gingembre, curry) une cuillère à café de chaque selon vos goûts
  5. 100 g de parmesan râpé
  6. 150 g de gruyère râpé
  7. 1 sachet de levure chimique
  8. 20 cl de crème fleurette
  9. beurre
  10. sel

La recette :

  1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
  2. Lavez, puis pelez la courge Puis, sur une planche de cuisine, découpez-la en dés.
  3. Ensuite, faites-la cuire à la vapeur pendant 20 min.
  4. Au terme de la cuisson, égouttez bien les courges cuites. Mixez-les finement au robot et laissez-les refroidir pendant un moment
  5. Dans un saladier, versez la farine et ajoutez-y la levure, 1 c. à café de sel, 1 c. à soupe d’épices et le parmesan râpé.
  6. Dans ce même saladier, cassez les œufs. Ajoutez-y la crème fleurette ainsi que 100 g de gruyère râpé. Mélangez bien le tout
  7. Sur la préparation, versez la purée de courge puis, mélangez soigneusement le tout.
  8. Beurrez un plat à gratin puis, renversez-y le mélange finalement obtenu.
  9. Avec le gruyère restant, parsemez le dessus de la préparation.
  10. Enfournez pendant 40 min puis, faites passer ce flan sous le grill pendant 5 min.

BON APPETIT