Pensée du jour bonjour 4

 

FB_IMG_1537121794361FB_IMG_1537080273380FB_IMG_1537132718953.jpg

2 pensees transmises mon amie qui se reconnaitra

« la logique vous mènera d’un point À à un point B, l’imagination vous emmènera partout. »Einstein

« Pour ce qui est de l’avenir , il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible . »
Saint exupery

Publicités

Tian de courge butternut (100% de mon jardin)

 

20180910_193946[1]

Les courges butternut ont pointé le bout de leurs nez dans notre jardin, c’est l’occasion de  faire de nouvelles recettes que j’ai testées et approuvées.

Celle ci est très healthy, elle ressemble à mon Tian de légumes (100% de mon jardin)

Donc légère à digérer  et colorée , çà donne envie non ?

Comme le tian de légumes il faut bien sur préparer les légumes mais après on ne s’occupe pas de la cuisson pendant 45 mn !

RECETTE HEALTHY

La courge butternut est :

  • Riche en potassium, phosphore et calcium ;
  • Présence de fer et de manganèse ;
  • Source de vitamine B6 et vitamine C ;
  • Source de fibres ;
  • Peu calorique.

L’oignon : je vous partage le lien de passeport santé,qui mentionne tous ces bienfaits entre autre contre le cancer

La tomate :

  • Riche en nutriments et en minéraux, la tomate est source de vitamine A, de potassium, calcium et magnésium mais aussi d’oligoéléments
  • C’est grâce à la présence de lycopène, une molécule qui lui confère sa couleur rouge, que la tomate offre de nombreuses vertus. En effet, cette substance aurait la capacité de s’opposer à la prolifération des cellules cancéreuses, en particulier dans le cas des cancers de la prostate, du côlon et du sein.
  • Notez que cette action anti-cancer est plus efficace quand la tomate est consommée cuite.
  • La tomate contribue à réduire le risque d’accidents vasculaires cérébraux et prévient les maladies cardiovasculaires. Sa consommation fréquente réduirait de façon significative le mauvais cholestérol.
  • Laxative et diurétique, la tomate permet de lutter contre la constipation et les infections urinaires.

RECETTE SIMPLE ET LEGERE

TEMPS PREPARATION 15MN TEMPS DE CUISSON 45MN

INGREDIENTS :
  • 400g de courge butternut
  • 4 oignons
  • 6 tomates
  • De l’huile d’olive
  • Des herbes de Provence
  • Du sel et du poivre
LA RECETTE
  1. Préchauffez le four à 200°.
  2. Pelez la courge et détaillez-la en tranches de 1 centimètre d’épaisseur.
  3. Sans les éplucher, coupez les tomates en tranches de même épaisseur.
  4. Épluchez les oignons et coupez-les également en tranches d’épaisseur semblable.
  5. Disposez les légumes dans un plat à gratin en les alternant et en les serrant bien de telle sorte qu’ils soient bien collés.
  6. Versez quatre cuillères à soupe d’huile d’olive par-dessus.
  7. Saupoudrez de sel, de poivre et d’herbes de Provence.
  8. Recouvrez le plat d’une feuille d’aluminium et faites cuire environ 45 minutes
  9. Dégustez dès la sortie du four.
Bon appétit

 

 

CANCER BLUES ?

Image associée

 

Bon soir tout le monde

Drôle de titre non ? Un petit jeu de mot comme je les aime mais une réalité que j’aime moins.

Vous avez connu le Baby blues ? Moi oui ce truc où tu te mets à pleurer quelques jours après la naissance de ton enfant et tu ne sais pas pourquoi parce que tu devrais être super heureuse de vivre ce moment merveilleux de devenir maman et tu te mets à déprimer ! C’est un comble !

Mais ouf on a mis un nom à ce comportement et du coup bah tu déculpabilises ! Tu te dis que c’est normal parce que même l’infirmière qui vient te rendre visite l’a détecté et te dis (oui je m’en souviens même si çà fait plus de 20 ans !) « houla, la maman fait un baby blues, allez un peu dehors prendre l’air çà va vous faire du bien » oui parce que je l’ai fait rapidement vu que je suis restée 8 jours à la maternité !

Mais revenons à nos moutons,  le cancer blues ?  oui c’est moins sympa comme déprime parce que ce n’est pas suite à un événement heureux on va dire ! Et en plus, ce n’est pas reconnu ! D’ailleurs, s’il faut je viens d’inventer le terme !

Une fois n’est pas coutume, je vais vous dévoiler mes émotions !

Une sorte de déprime, de doute, de tristesse m’envahit par moment voilà en quoi çà ressemble au baby blues

Cela fait  bientôt 15 mois que je n’ai plus de traitement de chimiothérapie (alléluia !) et pourtant tout n’est pas fini. Déjà dans mon article La fatigue, on en parle ? je vous évoquais cette fatigue persistante que j’ai ressentie 10 mois après mais elle était avant tout physique.

Aujourd’hui, je ressens une fatigue psychique qui est plus difficile à expliquer.

Moi qui étais toujours forte à ne montrer aucune émotion à mon entourage pour le protéger, me voilà à craquer face à des événements. Je ressens comme une grande fragilité psychologique que je n’avais pas avant.

Je pourrai expliquer cela en me disant justement que lorsqu’on est dans le combat, on fonce, on essaie de s’en sortir, on n’a pas le temps de réfléchir à l’après car on ne sait pas s’il y aura « un après » et surtout il est tellement incertain !

Je pense que d’autres pourraient se reconnaître dans des combats autres que la maladie.

Pendant cette période, on est entouré de médecins, infirmières, psy, amis (ceux qui restent, les meilleurs). Mais après, une fois que vous êtes en rémission, tout le monde est soulagé que ce cauchemar soit (peut être) fini et ne pense pas que vous ayez encore besoin de soutien pour trouver votre place autre que malade.

Quand nos résultats sont bons, il semble presqu’inconcevable aux yeux des autres, que nous soyons mal ! Attends, t’as combattu la maladie, t’as gagné la bataille, t’as été une warrior, t’es en rémission, tout est ok, tu sais qu’il faut profiter encore plus de la vie alors comment on peut imaginer que tu n’aies pas le moral !

Et là tu te sens bien incomprise, surtout que tu as tellement montré ton envie de vivre, ta positivité, comment tu peux expliquer que tu es pas si bien et que tu aimerais en parler !

Si j’ai le malheur de répondre à une personne qui ne m’a pas vu depuis longtemps et qui sait que je ne suis plus en traitement, que le moral est bof, la réponse est immédiate ; ‘ mais tes résultats sont bons ?’ La base, c’est vrai pour être heureuse !

Puis, on va être honnête tout le monde (à part certaines amies) a envie que ce soit un lointain souvenir et éviter le sujet ! Sauf que pour ma part, c’est l’inverse, quand j’étais dedans je n’avais pas du tout envie d’en parler (à part aux proches et amis) et aujourd’hui j’ai besoin d’évacuer et d’ailleurs ce blog me permet quelque part de le faire même si le but premier est plutôt de donner de l’espoir aux autres qui se battent encore et aussi mes armes naturelles qui m’ont aidé. (cet article n’est pas le meilleur en la matière mais don’t worry, les autres qui suivront oui!)

Du coup, t’oses pas le dire comme si c’était un gros mot ! (sauf à ta psy !)

Une amie très chère qui se reconnaîtra (merci à toi) m’a dit « justement c »est parce que tes résultats sont bons que tu relâches et que tout ressort ! » comme je fus soulagée d’être comprise !

Un peu comme quand vous partez en vacances exténué de votre travail, vous vous relâchez et la fatigue vous tombe encore plus dessus voir vous chopez un microbe !

Je sens une grande fragilité, une humeur à fleur de peau où le moindre incident peut prendre des proportions disproportionnées comme ce fut le cas lors de la proposition de placard de mon supérieur (dixit mon article sur cancer et travail)

Il faut dire que  quand tu rencontres des personnes qui savent qu’à présent tu vas mieux la 1ère question c’est : ‘t’as repris le travail ? »oui parce que la vie c’est çà, à mon âge on est encore active et quelque part reprendre le travail çà peut être une revanche sur la maladie !

Alors, il faut que tu expliques que tu es encore très fatigable , que tu as du mal à récupérer, et là on te réponds « y a le mi temps thérapeutique » çà aide pas vraiment à te sentir mieux même si çà part surement d’une bonne attention !

Je pense qu’on n’imagine pas que notre corps est encore affaibli même si çà ne se voit pas extérieurement. Beaucoup reprenne et finalement s’aperçoive que physiquement il est difficile de tenir le rythme tous les jours. Est ce votre cas peut être ? Encore une fois aucun accompagnement pour une reprise en douceur, c’est bien dommage.

Donc, si la décision médicale est de prolonger c’est qu’on n’est pas encore apte, C’est à double tranchant car au fond, en attendant la reprise, il faut trouver sa place : tu n’es plus malade ! Génial ! Mais tu n’es plus dans la vie active ! Et tu n’as plus les mêmes forces physiques et psychiques qu’avant pour éventuellement t’occuper !

Il y a aussi une autre raison pour laquelle je me mets parfois dans un drôle d’état suite à des événements, des contrariétés : après des années de carcan ‘(oui j’ose le dire) avec les traitements, ses effets secondaires, les opérations, les examens etc, je n’ai envie que d’une chose avoir une vie plus paisible et sereine. Comme tout le monde, vous me direz, mais en fait c’est comme si je n’ai plus la force de vivre encore des moments difficiles parce que j’ai épuisé toutes mes forces pour combattre la maladie.

Alors, je sais mon blog est là pour donner l’espoir plutôt que de dépeindre un état négatif mais il faut aussi témoigner que tout n’est pas non plus rose. C’est rare que je confie mes émotions mais j’aimerais partager cette réalité aussi avec d’autres et aussi peut être pour que les personnes qui nous entourent réalisent que ce n’est pas si simple.

Merci toutefois de m’avoir lu jusqu’ici BRAVO !

Et je vous rassure, détestant me voir ainsi, je prends les choses en main pour ne pas rester dans cet état : la psy bien sur m’y aide mais j’ai pris plein d’autres résolutions qui seront dans mes prochains articles et qui sait donneront peut être des idées à ceux qui passent par ces moments là

Je serai ravie de lire vos témoignages : suis je toute seule dans cet état ? Je ne pense pas car je communique avec certaines de ma page facebook qui témoigne aussi de ce post cancer et vous pouvez lire cet article de Rose magazine qui décrit des témoignages sur ce coup de blues post cancer : trouver sa place, la peur de la récidive, se trouver car on a changé (moi qui était sociable par exemple, j’ai du mal à présent à participer à des repas ou des événements où il y a trop de monde, à discuter avec certaines personnes)

Cet article de rose et le mien permettront aussi de se dire que vous n’êtes pas seule si vous le vivez et que c’est NORMAL !

n’hésitez pas à laisser un commentaire que je lirai avec plaisir

Pensée du jour bonjour 3

Oui aujourd’hui je suis du matin donc ça sera pensées du jour !!!

 

 

 Au Japon, la coutume veut que lorsqu’un objet se brise, on le répare avec de l’or pour embellir ses fissures.

Cette coutume nous enseigne que lorsqu’une personne a souffert et s’est relevée, cela la rend plus noble et plus belle. 

 

FB_IMG_1536298614840

FB_IMG_1536298503565.jpg

FB_IMG_1535831651845FB_IMG_1536298159584

FB_IMG_1535390821845

Laquelle de ces pensées vous parlent ou vous inspirent le plus ?

Mes articles du mois d août en 1 clic

Bon soir tout le monde

Petit résumé de mes articles du mois d août en un clic.

Moins nombreux que les autres mois vu l incident récent que je vous ai conté.mais je vais bientôt reprendre

Ce mois ci il y a eu 2 nouvelles series

De l humour second degré avec

C’est pas moi qui l’ai dit !

C’est pas moi qui l’ai dit 2 spéciale Pierre Desproges (hommage)

C’est pas moi qui l’ai dit 3 (en BD)

Puis les pensées  du soir

Pensées du Soir, bonsoir

Pensée du soir, bonsoir ! 2

Est ce que ces petits articles vous ont plu ? Je continue le mois prochain ??!!

N hésitez pas à commenter

Sinon les récettes je sais que certaines en sont friandes

Idéal pour l’apéro et de l’or en barre pour votre santé : le houmous

Tian de légumes (100% de mon jardin) hyper healthy

Risotto poulet champignon à ma façon

Les avez vous essayees ? Qu avez vous préfère ?

Et mon unique article sur le cancer vu que je n avais plus d ordinateur

CANCER ET TRAVAIL : « on ne passe pas de malade à guéri d’un coup! »

Le mois de septembre je vous parlerai notamment de ma nouvelle résolution de suivre des conseils de naturopathie notamment une alimentation plus alcaline et d autres à suivre…..

A très bientôt

 

 

 

 

 

 

 

14 ans de souvenirs en-volés

33886503-smiley-triste-dessin-animé-émoticône

Chères lectrices, chers lecteurs

Article un peu à part mais qui concerne la suite de mon blog

Jeudi dernier on m’a brisé le pare brise de mon véhicule et volé ordinateur portable, appareil photo entre autres et surtout mon disque dur où étaient stockés 14 ans de souvenirs

Même si cela est matériel, le côté sentimental y est ne serait ce que les photos de mes parents qui ne sont plus là.

Je sais combien c est bien moins grave que de perdre  la santé ou avoir un accident

Mais j ai quand même un peu un pincement au coeur.

Il faudra donc un peu  patienter chers lecteurs, car je dois me racheter un ordinateur, car j’avoue avec une tablette ce n’est pas pratique !

Donc patience !

J essaierai en attendant de faire des petits articles

En attendant vous pouvez lire ceux que vous n avez pas encore lus il y en a une cinquantaine

Et je vous ferai le résumé du mois d août

Bonne soirée

Risotto poulet champignon à ma façon

Résultat de recherche d'images pour "risotto aux poulet et champignons"

 

Un risotto à  ma façon ou disons différente de mes habitudes ! Et bien moins contraignante ! Parce que je ne sais pas vous mais ce qui m’ennuie le plus quand je cuisine un risotto c’est de mettre louche par louche le bouillon et rester 25mn devant pour par que çà accroche. Alors, j’ai découvert une autre manière de la préparer et finalement bien plus simple et aussi bonne. D’ailleurs, c’est peut être comme çà que vous le faites ? Finalement, j’ai jamais vraiment su quelle était la vraie méthode de cuisson des experts ici ?

Ce que j’aime dans le risotto c’est qu’on peut le faire à toutes les sauces. Celui-ci est assez basique : poulet/champignon mais j’aime bien cette union

UNE RECETTE HEALTHY ????

Allez je l’avoue, ce n’est pas vraiment une recette qui suit ma nouvelle façon de m’alimenter car si vous avez lu mon article sur ma nouvelle alimentation et sur les IG faibles vous savez que je consomme peu de riz en raison de sa glycémie élevée.

Alors une recette pas si healthy ? Peut-être quoique ! En lisant cet article de centre nature et santé  en le choisissant bien, le riz  a de nombreux bienfaits. Je vous invite donc à le lire. Par ailleurs, je vous rappelle que le champignon est :

  • Faible en apport en calories ;
  • Riche en eau ;
  • Source de fibres
  • Riche en vitamines du groupe B ;
  • Source de phosphore et potassium.

Et puis, avec que des hommes à la maison (mon mari et fils hein vous aviez compris !?) les légumes, les légumes c’est bien mais comme on dit « çà nourrit pas son homme! » Donc un peu de féculent de temps en temps,  un risotto et la tribu apprécie aussi !

LA RECETTE DU RISOTTO A MA FACON

Ingrédients :
  • 1 oignon
  • 400 g de champignon de Paris émincés (en boite)
  • 400 g de filet de poulet
  • 300 g de risotto
  • 20 cl de crème liquide (végétal ou non)
  • 75 cl d’eau
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • gruyère ou chèvre râpé
  • 1 pincée de poivre
  • Sel
  • 1 dosette de bouillon de légumes BIO

 

TEMPS DE PREPARATION : 10 min  TEMPS DE CUISSON : 45 min
La recette :
  1. Émincez l’oignon et  faîtes le revenir dans 5 cuillères à soupe d’huile d’olive dans un fait tout
  2. Coupez les filets de poulet en petits morceaux et faites les dorer dans les oignons. Ajoutez ensuite les champignons et la dosette de bouillon.
  3. Ajoutez le risotto et laissez le s’imprégner du mélange pendant 1 à 2 minutes
  4. Nouez dans 50 cl d’eau, couvrir et laisser réduire en remuant de temps en temps.
  5. Une fois que l’eau est presque totalement absorbée, ajoutez la crème et laissez réduire de nouveau
  6. Une fois réduite, ajouter 25 cl d’eau, et laisser réduire. Goûtez le risotto, il faut qu’il soit fondant. Si ce n’est pas le cas, ajoutez encore 25 cl d’eau. Laissez réduire et renouvelez l’opération jusqu’à ce qu’il soit fondant
  7. Lorsque le risotto est fondant et crémeux (non liquide), ajoutez le râpé de votre choix et laissez fondre. Salez et poivrez.

C’est prêt ! bon appétit

Tian de légumes (100% de mon jardin) hyper healthy

 

20180807_202947Bon jour tout le monde !

En ce moment le jardin nous offre de jolies couleurs dans notre assiette, çà sent bon l’été, le soleil et la Provence ! Alors on aurait tort de s’en priver ! Cette fois-ci je les ai tous utilisés ensemble pour faire un tian.

Alors autant cette recette est hyper healthy, autant il vous faut un peu de temps pour la faire car qui dit légumes, dit éplucher, couper, et en plus cette fois ranger ! Bah oui c’est plus joli ! Mais ensuite vous êtes tranquille pendant 1H30 çà cuit tout seul!

Je ne vous cache pas que quand je l’ai sorti du four, je me suis dit « çà a l’air sec et peu appétissant » malgré les couleurs parce que peu de gras ! Mais au final, c’est un plat délicieux avec ce mariage de légumes qui plairont à tous et bien sur aux végétariens et végétaliens. Et tellement sain !

RECETTE HYPER HEALTHY

courgette , aubergine, tomate  pour connaître leurs bienfaits je vous renvoie à ma recette de curry

La quantité : je dirai que çà dépend de la grosseur des légumes . Les miens étant du jardin ils ne sont pas calibrés. Le plus difficile étant de tomber à égalité entre chaque légume pour pouvoir le ranger donc faire peut être au fur et à mesure selon la grosseur de votre plat.

Ingrédients :

  • Aubergines
  • courgettes
  • tomates
  • oignons
  • 4 gousses d’ail
  • herbes de provence (j’ai mis ceux de mon jardin : romarin, thym)
  • huile d’olive
  • sel poivre

recette 

  1. Préchauffez le four à 180°
  2. Epluchez les oignons et gousses d’ail. Hachez finement l’ail
  3. coupez les aubergines, les courgettes, les tomates, et les oignons en tranches d’environ 0.5cm d’épaisseur. Réservez
  4. Huilez un plat à gratin
  5. Disposez-y les tranches de légumes  en les alternant et en les serrant bien
  6. Parsemez d’ail haché, de sel, de poivre, et d’herbes de provence
  7. Recouvrez le plat d’une feuille d’aluminium et enfournez au moins 1H30 à 180°

Bon appétit