L’ortie, une « mauvaise herbe » qui vous veut du bien

Bon jour tout le monde,

Pour ceux et celles qui me suivent sur ma page Facebook, vous savez que depuis peu je me suis mise à ramasser des plantes, les sécher afin de les utiliser à des fins thérapeutiques. Cela ne devrait pas vous étonner connaissant ma façon de me soigner ! Aussi, mes lecteurs et lectrices m’ont demandé de faire des articles sur celles que j’utilise. Alors je vous fait part ici de ce que j’ai appris sur cette « mauvaise herbe ».

N’étant pas experte en la matière, c’est à la suite d’un atelier « tisane » que je m’y suis intéressée. J’ai cueilli de la bruyère (utile pour les infections urinaires) mais j’en ferai surement un article plus tard, du romarin, du thym mais aussi de l’ortie.

Car en effet, s’il y a une herbe à avoir dans son placard c’est bien celle-ci tellement elle a de vertus !

Elle m’a intéressée d’autant plus que j’ai encore aujourd’hui des fatigues chroniques, des difficultés pour récupérer, suite bien sur à la chimio et je ne pense ne pas être pas seule ici ? Et l ‘ortie peut être d’un grand secours

Considérée comme mauvaise herbe, elle est connue depuis l’Antiquité pour sa concentration en vitamines, protéines, acides aminés et sels minéraux.

BREF HISTORIQUE

En occident, depuis l’Antiquité, l’ortie est considéré comme un hémostatique puissant, Hippocrate au Vème siècle avant notre ère, l’employait pour traiter morsures et piqures. Plus tard, Dioscoride, savant grec prescrivait l’utilisation des feuilles fraiches pour les blessures infectées et l’application de son jus pour les saignements de nez.

Au XXIIIème siècle, l’ortie est reconnue pour ses propriétés astringentes, antidiarrhéiques, antidiabétiques et dépuratives

Les herboristes l’utilisaient en infusion pour les troubles respiratoires et les indigènes d’Amérique comme aide pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement.

On le recommande également dans le traitement des allergies

C’est donc LA plante médicinale la plus utile et la plus efficace.

Attention, ne pas la confondre avec l’ortie blanche

ORTIE BLANCHE
ORTIE PIQUANTE

Ce n’est pas compliqué comme son nom l’indique elle pique!

COMPOSITION DE L’ORTIE

Les feuilles d’ortie contiennent 8 acides aminés essentiels et des protéines , sa partie aérienne est riche en minéraux, notamment en fer (très utiles contre l’anémie).

L’ortie renferme également du silicium, essentiel au maintien des tissus conjonctifs ( peau, cheveux, tendons, ongles, articulations) qui active la synthèes de l’acide hyaluronique et du collagène.

L’ortie contient aussi de la lutéine et de la zéaxanthine, 2 caroténoïdes qui préviennent de la cataracte et la DMLA

Elle renferme 3 fois plus de vitamine C que l’orange ! ainsi que de vitamines de groupe B

Elle est très riche en chlorophylle, propriété détoxifiante au niveau du sang

RESUME DES PROPRIETES POUR NOTRE SANTE

En application locale sur les articulations ; elle soulage l’arthrose

Par voie orale :

  • grand secours pour les états de fatigue, convalescence
  • stimule la fonction rénale et débarrasse de l’organisme des toxines et déchets, elle soigne les rhumatismes et même la goutte en éliminant l’acide urique
  • corrige l’anémie par sa grande richesse en fer
  • en cas d’allergie, prise quotidienne en tisane pendant 3/4 mois précédent la saison d’allergie
  • calme les douleurs inflammatoires. Des études cliniques ont démontrés que la prise de poudre d’ortie permettait de réduire de 75% la prise de médicament anti-inflammatoire
  • fortifie les ongles fragiles et cassants et les cheveux en luttant contre leur chute normale,
  • chez la femme qui allaite, elle stimule la production de lait

UTILISATION

On utilise les feuilles mais pas les tiges. On les fait sécher puis on récupère les feuilles.

En tisane ou saupoudrer quelques cuillères à café sur les grillages, mélangées à la soupe, miel, yaourt, salade ou tout autre aliment. Elle peut également agrémenter vos cakes, terrines, risottos, muffins salés

L’idéal est une cure de 3 semaines

Bien sur, très connu et utile est le purin d’ortie pour vos jardins, servant de fertilisant naturel mais aussi contre les maladies comme le mildiou, en insecticide contre les pucerons.

Vous l’aurez compris l’ortie est la plante à avoir chez soi et on en trouve facilement. Il faut juste être courageux pour la ramasser avec des gants

J’espère que mon article vous aura intéressé, aussi les personnes malades, fatigués par la chimio que les autres.(attention toutefois renseignez vous par rapport à votre protocole certaines plantes sont incompatibles je vous en avais déjà parlé) Si c’est le cas, dites le moi j’en ferai d’autres ?

Et vous vous l’utilisez comment ?

source : magazine bio contact et Corinne Cabanel

Publicités

Texte du jour bonjour

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai compris qu’en toutes circonstances,
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…
La Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…
Le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…
L’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé d’avoir peur du temps libre
Et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime quand cela me plaît et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…
La Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert…
L’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois et cela s’appelle…
La Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c’est…
Le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent les étoiles

CHARLIE CHAPLIN

Défi Pique nique kicking cancer (je vous attends!)

https://events.makesense.org/id/1090

Bon jour tout le monde

Pour ceux et celles qui sont sur ma page Facebook, vous savez que je suis d’autres personnes qui ont été touchées par le cancer et qui organisent des événements ou défis.

Récemment, j’ai participé et je continue d’ailleurs au défi « un cancer, une marche, une photo » : le principe est d’envoyer une photo du lieu où vous avez marché ou randonné de mentionner les kms ou même les mètres parcourus, le lieu et de la poster sur la page. L’organisatrice souhaite à long terme cumuler les kms de tous et de les transformer en dons ! Bonne idée non ? si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à me demander.

Ce qui est formidable c’est que çà booste les personnes malades ou en rémission à prendre l’air ! et tout km compte !

Mais aujourd’hui, je me suis lancée un autre défi celui lancé par kicking Cancer. Cette communauté a organisé à Paris le CANCER PRIDE pour libérer la parole sur le cancer rassemblant de nombreux participants autour de différents stands sur différents thèmes.

Suite au succès de cet évènement et de ce qu’il a pu apporter Kicking Cancer a lancé le défi d’organiser des pique nique dans toute la France autour d’un thème choisi.

Je me lance donc, et je compte sur vous pour partager l’info autour de vous avec le lien à vos contacts, page facebook ou autres surtout à ceux du Var ou ceux qui viennent en vacances à cette date dans la région !

Bien sur, cela concerne les personnes touchées par le cancer, mais aussi l’entourage ou mêmes des associations qui pourraient en parler (nombre de participants limités)

Mon thème : soins de support, associations, groupe de paroles, sport et santé ; INFORMONS NOUS sur toutes ces aides !

Ce pique nique permettra d’échanger autour de soins de support qui existent : socio-esthéticienne, sophrologie, psy, sport et santé , les groupes de paroles tout ce qui peut nous aider à mieux surmonter les traitements et aussi après le cancer. Comment mieux s’informer, comment mieux diffuser l’information notamment dans le golfe de st tropez ? Chacun partagera son vécu, ses idées, ce qu’on peut mettre en place pour mieux aider les malades
Le pique nique est sous forme collaborative : chacun amène quelque chose qu’on partagera

Je vous mets ici le lien :

https://events.makesense.org/id/1090

si vous souhaitez vous inscrire, il suffit de mettre votre mail une fois que vous avez ouvert le lien

N’hésitez pas à commenter, donner votre opinion sur mon évènement

JE VOUS ATTENDS LE 12 JUILLET A 18H30 SUR LA PLAGE DU GROS PIN A GRIMAUD

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Pensée du jour bonjour 20

Connaître le passé de quelqu’un permet de comprendre son présent et de fermer sa gueule à l’avenir

Aucun médicament ne peut soigner les douleurs de l’âme : il n’existe qu’un calmant qui s’appelle le temps et qui nous apprend à ne plus avoir mal, même si la blessure est toujours là

Mon bonheur ne dépend que d’une seule personne : MOI MÊME !

Profitez de la vie, elle a une date d’expiration !

Salade de quinoa-poulet au paprika

Bon jour tout le monde

L’été arrive et j’ai décidé de tester des nouvelles recettes de salades autres que la classique que je me fais chaque soir : salade verte avec avocat/thon ou feta ou oeuf/tomate etc et de remplacer par le quinoa.

Je vous partage donc ma petite première qui peut se manger froide ou tiède et qui franchement ne manque pas de goût !

Simple et healthy comme d’habitude !

RECETTE SUPER HEALTHY

Le quinoa a :

  • une bonne source de fibres : Il est donc efficace pour réduire le taux de glycémie et de cholestérol. Ils sont également d’une grande aide pour les personnes souhaitant perdre du poids du fait de leur côté rassasiant
  • Une forte teneur en antioxydants qui permettent de protéger le corps des radicaux libres, et de ralentir le vieillissement et de nous protéger de certaines maladies.
  • une bonne quantité de magnésium : participe à la contraction musculaire, au bon fonctionnement du système immunitaire et au développement des os.
  • dépourvu de gluten

Le citron :

  • riche en polyphénols antioxydants, notamment des flavonoïdes et des limonoïdes. Associés à la vitamine C, également présente dans le fruit ces antioxydants semblent protéger de certains cancers, tout particulièrement ceux de l’estomac et du larynx, mais également du côlon. Les flavonoïdes seraient également capables de ralentir la prolifération des cellules cancéreuses et de diminuer les métastases.
  •  un effet basifiant ou alcanisant dans l’organisme permettant de lutter activement contre l’inflammation latente chronique

Le paprika :

  • Consommé régulièrement, le paprika permettra de favoriser une bonne circulation sanguine
  • C’est grâce à sa bonne teneur en vitamine B6 que vos cheveux resplendiront si vous consommez régulièrement du paprika. En effet, il aidera à diminuer les pertes de vos cheveux
  • Le paprika tient son pouvoir anti-oxydant de la vitamine E qu’il contient en quantité considérable, il sera donc très bon pour prévenir notamment des maladies cardio-vasculaires.
  • L’apport en vitamine B2 du paprika est considérable, cette vitamine va notamment participer à l’entretien des muqueuses de votre corps et de vos muscles.

Le curry :

  • Le magnésium présent en quantité notable dans le curry va permettre d’aider au fonctionnement des muscles, des nerfs mais aussi des intestins.
  • L’action antioxydante du curry se cache dans la vitamine E, elle va notamment aider à prévenir les maladies cardio-vasculaires grâce à son rôle anti agrégant

L’anis :

  • Il ouvre l’appétit et redonne du tonus aux organismes affaiblis. Il soulage la digestion difficile (dyspepsie).
  • Il limite ballonnements et flatulences et soulage en général les douleurs gastro-intestinales d’intensité modérée. Grâce à son effet spasmolytique, il réduit les contractions (spasmes) de l’intestin.

RECETTE SIMPLE TESTEE ET APPROUVEE

TEMPS DE PREPARATION 15MN /TEMPS DE CUISSON 30MN

Ingrédients

  • 250 g de quinoa
  • 200 g d’aiguillettes de blanc de poulet
  • 2 oignons
  • le jus de 3 citrons verts ou un 1 gros citron
  • 20 cl de lait de coco
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à café de paprika
  • 3 pincées de curry en poudre
  • 1 brin de thym
  • 2 c. à café de grains d’anis
  • sel, poivre du moulin

La recette :

  1. Rincez abondamment le quinoa à l’eau froide et mettez-le à cuire 10à 15 min à partir de l’ébullition dans 2 fois et demie son volume d’eau froide salée.
  2. Lorsque le quinoa est cuit, arrosez le d’une c. à soupe d’huile d’olive et du jus de 2 citrons verts; poivrez, mélangez et réservez à chaleur ambiante.
  3. Coupez les aiguillettes en morceaux et mettez-les dans un plat, salez, poivrez et poudrez de paprika et d’une pointe de curry, mélangez et réservez.
  4. Nettoyez les oignons et émincez les. Faites chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse et mettez les oignons à fondre sur feu doux, ajoutez le thym et les grains d’anis.
  5. Quand les oignons sont translucides, ajoutez les morceaux d’aiguillettes de poulet dans la poêle et saisissez-les 4 min à feu vif puis baissez le feu et ajoutez le jus d’1 citron vert puis le lait de coco. Mélangez et laissez mijoter 5 min encore puis retirez du feu
  6. Mélangez le quinoa et le poulet au paprika encore tiède (à manger aussitôt ou froid!)

Autre version : sous forme de verrine : mettre le quinoa au fond rajoutez des poires coupées en lamelles puis le poulet par dessus

Bon appétit

Mes articles du mois de mai 2019 en 1 clic

Bon jour tout le monde

Le résumé du mois assez varié :

Je vous ai partager mes coups de coeur littéraire avec celui due SERVAN SCHREIBER https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/24/coup-de-coeuron-peut-se-dire-au-revoir-plusieurs-fois/

et « Je rebondis après mon cancer » https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/28/je-rebondis-apres-un-cancer/

puis 2 recettes :

purée de courge gratinée https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/31/puree-de-courge-gratinee-vegetarien/

frites de carottes au parmesan https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/16/frites-de-carottes-au-parmesanvegetarien/

des conseils pour lâcher prise https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/13/comment-lacher-prise/

ceux de mon ortophoniste pour la mémoire et la concentration https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/10/que-peut-apporter-un-orthophoniste-apres-un-cancer-ses-astuces-contre-le-chemofog/

ce que peut nous apporter les groupes de paroles https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/03/10-raisons-daller-a-une-groupe-de-paroles/

mes pensées du mois https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/19/pensee-du-jour-bonjour-19/

et une alerte sur l’alimentation https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2019/05/05/alerte-sur-les-nouilles-chinoises/

J’espère que certains vous intéresseront pour ceux et celles qui ne les ont pas encore lus

Purée de Courge Gratinée (végétarien)

Mon gratiné tout chaud sorti du four !

Bon jour tout le monde, je pense que çà sera la dernière recette de courge de cette année, car c’est aussi ma dernière courge ! On pourra dire que je l’aurai décliné à toutes les sauces et toutes les formes !

Encore une recette très simple et healthy. Elle s’approche du gratin par ses ingrédients https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/11/02/gratin-de-potiron-simplissime/

Mais elle n’a pas la même texture

RECETTE HEALTHY

La courge est :

  • Riche en potassium, phosphore et calcium ;
  • Présence de fer et de manganèse ;
  • Source de vitamine B6 et vitamine C ;
  • Source de fibres ;
  • Peu calorique.

RECETTE SIMPLE

TEMPS DE PREPARATION 30MN/ TEMPS DE CUISSON : 40MN

Ingrédients :

  • 600 g de courge
  • 5 pommes de terre moyennes ou 3 grosses
  • 20 cl de crème de soja (ou de crème fraîche ou 35cl de lait)
  • 1 cuillère à soupe de beurre frais
  • sel
  • poivre
  • 150 g de gruyère râpé ou de chèvre de comté

La recette :

  • Éplucher la courge et la couper en dés moyens. Éplucher les pommes de terre.
  • Dans une grande cocotte, plonger les pommes de terre et les courges
  • À ébullition compter 15/20 minutes (vérifier avec un couteau si c’est cuit Égoutter le tout.
  • Dans un saladier et avec une fourchette, écraser les pommes de terre et la courge de manière à obtenir une purée relativement sèche. Tout en remuant incorporer le lait(ou la crème) et le beurre.
  • Beurrer un plat à gratin. Verser la purée dans le plat. Faire des dessins à la fourchette pour tasser le gratin puis recouvrir de râpé. Ajouter une ou deux petites noix de beurre avant d’enfourner.
  • Laisser cuire à 200°C pendant 20 minutes.

Bon appétit

« Je rebondis après mon cancer »

Bon jour tout le monde,

Eh oui je lis, je lis en ce moment ! Eh oui, encore sur le cancer me direz vous! Mais le titre est plutôt positif non ? Surtout que l’auteur nous présente son livre comme un cahier d’accompagnement avec des exercices (souvent sous forme de tableaux) qui nous aiguillent bien ! Un cahier de poche en sorte ! Pour moins de 5e vous apprendrez beaucoup d’astuces et surtout ses conseils vous permettront de traverser ce tsunami le mieux possible. Encore une fois, ils pourraient être également utiles à ceux qui ne sont pas malades par prévention !

Magali Mertens de Wilmars travaillait dans le domaine de la communication quand elle a appris, enceinte, qu’elle avait un cancer. Elle a su transformer sa douloureuse expérience en force pour accompagner d autres patients en devenant coach professionnelle. Également chroniqueuse sur Tendance Première (RTBF), elle a créé l association belge Travail & Cancer et donne des conférences sur le sujet. 

Quelques exemples de tableau que vous pouvez faire :

  • déterminer si nos activités sont énergivores ou ressourçantes (sur une échelle de 1 à 5) en mentionnant le nombre de jours que vous les pratiquez et ainsi peut être rééquilibrer la donne !
  • définir 3 sentiments positifs et 3 négatifs comme par exemple joie, amour, acceptation et impuissance, tristesse, anxiété et les analyser comme elle l’explique démontrant ainsi que même une émotion négative peut être porteuse !
  • faire un carnet de route de gratitude envers les autres mais aussi envers soi
  • analyser pourquoi des croyances limitantes nous empêchent de changer, comment on peut changer et quoi.

Bien sur il y a plein d’autres mais je vous laisse les découvrir par vous même

Ce livre permet :

  • d’activer vos ressources personnelles pour guérir.
  • de transcender cette étape douloureuse de votre vie pour en faire un tremplin et non un frein.
  • de célébrer la vie en vous et savourer les instants précieux quotidiens
  • d’écrire une nouvelle page de votre vie.

Ce n’est pas un beau programme ?

Ce que j’ai aimé :

  • les exercices sous formes de tableau qui permettent de bien d’analyser
  • les phrases positives (que je vous partagerai dans mes articles pensées du jour bonjour
  • l’analyse de notre vie actuelle et des croyances passées limitantes pour permettre d’écrire une nouvelle page

ce que je n’ai pas aimé :

  • j’ai voulu le prendre en format kindle mais je conseille vivement en forme papier vu que c’est un cahier personnel avec des exercices

Et vous qu’avez vous fait et mis en place pour rebondir ?

Prochainement j’écrirai surement un article sur la façon dont j’essaye de rebondir si çà peut vous inspirer ?

« On peut se dire au revoir plusieurs fois »

Bon soir tout le monde

Aujourd’hui je vous parle d’un livre qui certes pourrait n’intéresser que les personnes atteintes du cancer mais mon article peut aussi avec les quelques passages retenus permettre à tous de vivre plus sereinement entre autres!

Un coup de coeur pour un auteur que j’affectionne particulièrement dont j’avais déjà lu un de ces livres avant d’être malade et que j’ai relu pendant la maladie, qui nous a quitté il y a déjà 8 ans à l’âge de 50 ans.

Médecin et chercheur en neurosciences formé aux Etats Unis, le docteur SERVAN-SCHREIBER a également enseigné à l’université de Pittsburgh en qualité de professeur clinique de psychiatrie.

C’est à l’âge de 31 ans qu’on lui découvre une tumeur au cerveau et son pronostic vital était de quelques mois voir quelques petites années.

C’est en faisant des recherches notamment sur son mode de vie et celles des autres qu’il découvre que certains facteurs peuvent « favoriser » l’apparition du cancer. Ses recherches vont le mener vers une totale remise en question de ses habitudes alimentaires, d’hygiène et qualité de vie.

A ce titre, le docteur Servan-Schreiber nous fait part de ses conclusions et aussi donne des conseils dans ces 2 livres « guérir » et « anti cancer » dont je vous ai déjà parlé dans mon article https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/04/20/maligne-contre-le-cancer-qui-se-nourrit-de-sucre-1ere-contre-attaque-les-ig-faibles/

Mais ici, je souhaite vous dire quelques mots de son dernier livre « on peut se dire au revoir plusieurs fois ».

Je me suis dit « arrête de lire des livres sur le cancer » mais finalement je n’ai pas regretté ! Déjà moi qui ait des difficultés à lire un livre, son écriture est à la portée de tous et surtout il n’y a que 156 pages ! Idéal pour mon petit cerveau !

Ce livre a été écrit à l’annonce de sa rechute en 2011 soit 20 ans après son 1er cancer ! Déjà une sacré victoire quand on lui prédisait quelques mois.

Oui il a retardé l’échéance mais une belle échéance tout de même étant donné son stade avancé.

Et ce que j’aime dans l’état d’esprit de ce docteur, c’est cette constante remise en question : cette manière de ne pas prendre la maladie pas comme une victime (« pourquoi moi ? ») mais l’accepter comme un signal de son corps qui lui dit « y a peut être des choses à changer dans ta vie » enfin si je peux résumer cela ainsi.

Oui lui qui avait vécu pendant 20ans anti-cancer dans sa façon

Le voilà rattrapé par la maladie.

Vous découvrirez pour quelle raison il a pu rechuter, quel comportement il a continué à avoir.

Bien sur on ne peut pas résumer à ce seul facteur les raisons de sa rechute mais personnellement je prends note des ses conseils qui rejoignent souvent ma nouvelle façon de penser, de vivre.

Je vous partage quelques points si vous ne souhaitez pas le lire et surtout qui je pense peuvent servir à tous !

  • RETROUVER LE CALME INTÉRIEUR en respectant les besoins fondamentaux : sommeil, rythmes réguliers, repos. Remplissons nous pas toujours trop nos journées au point de s’épuiser, se surmener ?
  • RESTER PROCHE DE LA NATURE et des rythmes naturels : fréquenter les bois, la montagne, le rivage pour se ressourcer
  • RESPECTER LE RYTHME DES SAISONS : être en harmonie avec la nature est un moyen de nourrir la santé du corps
  • PRIORISER la sérénité intérieure par la cohérence cardiaque, la méditation, l’activité physique et la nutrition
  • CULTIVER LA GRATITUDE et se concentrer sur ce qui va bien
  • PRENDRE CHAQUE JOUR COMME UN CADEAU

Il évoque également l »approche holistique utilisée dans certains pays pour soigner le cancer ou d’autres maladie et dénonce la médecine qui rejette tout complément ou manière de soigner qui ne rapporte pas d’argent.

Ce qui fait halluciner c’est qu’en se massant un certain point d’acupuncture par exemple on peut réduire les anti inflammatoires de 30%, deux points pour réduire la morphine de 60% ! Oui mais ce n’est pas breveté !

Il dénonce également l’état de notre planète : on ne peut pas vivre en bonne santé sur une planète malade (Mickael Lerner) ; « guérissons notre planète pour nous guérir »

Enfin son livre est l’occasion de dire au revoir et justement d’évoquer cette fin de vie. Il dit très justement :

« On n’a pas peur de la mort mais de mourir dans la souffrance »

C’est souvent la réponse que je donne aux personnes qui me disent ‘faut bien mourir de quelque chose!’ Pour avoir vu mon père souffrir du cancer et des traitements et de le voir diminuer ainsi puis avoir moi-même subi ce carcan de la chimio à choisir si je pouvais ne pas mourir ainsi ! Ok on ne choisit pas mais c’est bien cela dont nous avons peur aussi

De même, quand je parle de mon épée damoclès on me répond parfois « on est tous destiné à mourir » oui sauf que certaines morts ne se font pas dans la souffrance

Il dit aussi qu’il faut « réussir sa mort » quand on sait qu’on va partir. Cela va paraître morbide (c »est le cas de le dire) d’en parler mais je suis d’accord avec lui !

Si on peut partir en ayant dit au revoir à nos proches, pardonner, obtenir les pardons des autres, laisser des messages, arranger ses affaires, on peut partir avec un sentiment de paix et de sérénité.

Encore merci à ce médecin qui pourtant allopathe a su allier ses compétences, ses connaissances à d’autres voies qui ne lui avaient pas été enseignées en faculté et qui pourtant devraient aussi l’être ! On peut toujours rêver

Bien sur, beaucoup de ses confrères restent toujours sceptiques sur ses déductions : preuve en est des réflexions qu’il a eues à sa rechute : « alors çà n’a pas fonctionné les brocolis?' » no comment ! c’est bien réducteur !

et vous que pensez vous de ses livres, avez vous aussi intégré une vie ‘anti cancer » ? votre alimentation ? le sport ? la méditation ? Vous pouvez partager en commentaires

N’hésitez pas à revoir mes articles à ce sujet