Comment atteindre l éveil sprirituel en 12 ph(r)ases ?

Bon soir tout le monde 

Je vous partage les 12 symptômes de l éveil sprirituel 

J adore SYMPTOMES !!! Ceux la j aimerais bien les avoir pas vous ?

A bien y réfléchir ne sont ils pas la clé du bonheur et de l épanouissement 

Signe de paix et d apaisement

Je commence à en atteindre certains mais y a encore du travail ! !!

Et vous quels symptômes avez vous déjà réussi à avoir ?? 

Que pensez vous de cette vision de la vie  ?

Publicités

Interview d une psychologue accompagnante de patients atteints du cancer (ça me parle et vous ?)

Bon jour  tout le monde Je vous partage un interview de Valerie Sugg (qu une amie m a transmis)  relatant son accompagnement en qualité de Psychologue auprès des patients atteints d un cancer et de leur entourage ..

Je ne sais pas vous mais je m y retrouve complètement .😉

De lire certains ressentis d autres personnes nous aident à nous sentir moins seul surtout dans cette phase d après cancer. 😘

Je conseille donc aux non malades de le lire également afin de mieux comprendre les effets de cette maladie même si chacun le vit differemment certains points communs nous rejoignent

ÇA VOUS PARLE?https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/27730-Cancer-J-ai-patients-larmes-demandaient-qu-ils-meriter

CANCER ET TRAVAIL un livre pour mieux gérer sa reprise

Bon jour tout le monde,

Je vous avais fait part dans mon CANCER ET TRAVAIL : « on ne passe pas de malade à guéri d’un coup! » du livre d’Anne-Sophie Tuszynski  Cancer et travail: J’ai (re)trouvé ma place ! Comment trouver la vôtre 

Maintenant que je l’ai lu, je souhaitais vous donner mes impressions et quelques lignes que l’auteure traite qui me paraissent très utiles aussi bien pour la personne malade que pour son entourage, son entreprise et ses collègues.

Ce livre est très agréable et facile à lire car l’auteure a choisi de parler de différents cas sous forme de témoignages qui rendent la lecture très sympa.

Ce qui est intéressant, c’est qu’elle donne des conseils juridiques mais aussi le comportement à avoir ou des projets à mettre en place face à un cancer pour une reprise de travail en douceur :

  • les droits pendant les traitements, le mi temps thérapeutique, l’invalidité sont bien expliqués.
  • Des attitudes à avoir en qualité de manager, de directeur des ressources humaines, des médecins du travail face à une personne atteinte du cancer.
  • Des conseils pour supporter ce vide que l’on ressent quand on n’a plus de vie sociale pendant les traitements notamment en réalisant pourquoi pas un rêve qu’on n’avait pu faire jusqu’alors, ou penser à une réorientation.

A la fin de son livre, elle parle de son parcours et de la newsletter qu’elle avait eu l’idée de faire pour donner de ses nouvelles. Je pense que cette idée est fabuleuse et que si j’avais lu le livre avant je l’aurais fait : Cette newsletter permet de relater les étapes de la maladie sans pathos aux personnes que l’on le souhaite. Ainsi,  lorsqu’on les voit en direct on peut parler d’autres choses et aussi cela soulage finalement les personnes qui n’osent pas vous contacter de peur d’être maladroits ! C’est bénéf pour tout le monde !

Enfin un site ALLO ALEX.com  gratuit permet aux personnes souhaitant reprendre le travail d’avoir des conseils. Sur leur page Facebook on peut également y lire de beaux témoignages.

Je vous conseille donc de le lire, perso je l’ai trouvé à la médiathèque ! Et même d’en parler autour de vous car nous avons besoin de conseils d’aides mais les entreprises, les patrons, les DRH devraient aussi le lire pour mieux comprendre la maladie et nous aider à  un retour plus en douceur

C’est d’ailleurs, peut être le cas qui manque dans ce livre car ceux mentionnés sont positifs.

aucun ne parle du cas  où la maladie perdure au delà d un an et  vous etes oublié par l’entreprise et aucun soutien ni aucune entrevue n ont ete mis en place pour un retour au travail

Quand la maladie dure plusieurs années il est encore plus difficiles de reprendre si on n est pas accompagné voir oublié

 

Article donc à partager au plus grand nombre ! !!

Je vous invite également à temoigner ici ou sur ma page facebook des difficultés rencontrées pour la reprise de votre travail et le concilier avec votre état de santé et de fatigue

 

« Etre l’auteur de sa vie »

Résultat de recherche d'images pour "etre l'auteur de sa vie"

 

C’est un titre que j’aurais pu donner ou plutôt « rester actrice »à ces années « cancer » car depuis le début comme je l’ai évoqué, il m’était inconcevable de subir la maladie et les traitements sans rester acteur !

Ainsi quand j’ai vu ce titre de livre à la médiathèque, ma main s’est jetée dessus (surement commandée par mon cerveau !). Forcément, j’allais me retrouver et surtout trouver des moyens de devenir définitivement auteur de ma vie !

Écrite par Michèle J Noel, naturopathe, puis enseignante en PNL (programmation neuro-linguistique) et hypnose, cet ouvrage nous propose des méthodes pour changer de vie si la nôtre ne nous convient plus. Grâce à notre cerveau, nous pouvons rêver, décider et choisir une nouvelle vie, non d’une façon féerique mais d’une façon réelle, pragmatique, pratique, utile et opérationnelle. Quand le rêve devient réalité, ce n’est pas de la magie, c’est de la programmation consciente ou inconsciente.

Finalement, cet article est en résonance totale avec  mon dernier Faire de son rêve une réalité (même pas peur!)

LA PNL KESAKO ?

La PNL nous aide à développer des comportements de réussite en nous apprenant à mobiliser nos ressources et à utiliser nos sens : visuel, auditif, kinesthésique, olfactif, gustatif.

Alors comment savoir quel est notre sens le plus développé, parfois simplement en nous écoutant parler : pour le même sujet, une personne emploiera un verbe différent.

Par exemple, elle peut dire qu’elle a compris ce que vous dites en l’exprimant différemment :

« j’entends bien ce que tu veux dire » auditif

« Je sens bien ce que tu veux dire » olfactif

Bon, c’est un peu raccourci comme résumé mais je ne vais pas vous dévoiler le livre !!! Le but est aussi de vous donner envie de le lire !

La PNL privilégie également le comment au pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps. Son but : permettre de programmer et reproduire ses propres modèles de réussite.

La PNL propose avant tout de mobiliser les ressources de notre inconscient. Ces dernières sont constituées d’expériences ou de connaissances oubliées, de dons encore inexploités qui ne demandent qu’à s’exprimer… Le patient doit donc renouer avec la performance, c’est-à-dire avec sa créativité et sa capacité à s’adapter à une situation. Cela s’appelle la «modélisation». Mieux connaître les moments où l’on se sent efficace et compétent permet alors de construire une «boîte à outils», dans laquelle on puisera à loisir au moment de faire face à une situation difficile.

(source ; psychologies.com)

Alors, évidemment, il faut avoir un esprit ouvert pour « croire » en ces méthodes car parfois on reste sceptique sur certaines propositions comme s’ il suffisait fort de penser à quelque chose pour que cela arrive. Bien sur, cela ne suffit pas :

L »auteur donne les outils pour déterminer un objectif,  préciser ses  buts pour les rendre accessibles et réalisables.

Entre autres, elle utilise la méthode PREM :

A savoir, que lorsqu’on a un rêve qu’il soit professionnel, sentimental, ou tiens une activité il faut écrire clairement son souhait et ce souhait il faut qu’il soit

PRECIS on ne va pas dire « je souhaite changer de travai » mais « j’aimerais trouver un travail qui m’épanouisse dans le domaine de…. etc…. »

RESPONSABLE ET REALISTE  : il faut rester responsable de son projet et son objectif et réaliste par exemple : perdre 15kg en une semaine n’est pas réaliste !

ECOLOGIQUE : respect de soi, de l’environnement et de l’entourage

MESURABLE ; se donner un délai dans le temps

D’autres techniques encore intéressantes sont abordées comme la méthode Disney avec 3 rôles à jouer lorsqu’on a un souhait : Le Rêveur, le Réalisateur et le Critique

ou la technique sandwich ! Je vous laisse imaginer et ne vous en dis pas plus car je ne suis pas là pour piager son livre !

Celui ci peut aussi intéresser les parents car elle préconise également quelques attitudes envers nos enfants pour justement leur laisser à l’avenir la possibilité de réaliser leur rêve en étant PREM !

Bref, vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé ce livre et j’ai déjà testé quelques méthodes qui se sont révélées efficaces pour répondre à certains de mes souhaits !

POURQUOI PAS VOUS ?

Quels impacts après le cancer ?

Bon jour tout le monde

Aujourd’hui je vous partage un lien q une amie m a fait part qui résume un peu mes propos dans mes articles CANCER BLUES ?

CANCER ET TRAVAIL : « on ne passe pas de malade à guéri d’un coup! »

Quelle vie après la chimio ?!!!

La fatigue, on en parle ?

sur l après cancer ou je dirais plutôt l après chimio !

Car il ne faut pas se mentir c est bien elle qui nous a mis k.o

Cet article permet de comprendre l impact de celle-ci des années après tant au niveau physique que psychologique

Il relate également la difficulté de la reprise du travail

Bref quand je lis cet article je me retrouve complètement et cela me rassure de savoir que je ne suis pas la seule.

J en déduirai que si on nous prevenait des effets secondaires à long terme on pourrait peut être mieux les appréhender et cela nous éviterait peut être de moins bien les vivre en s y préparant vous ne pensez pas ?

Car vous en a t on parlé ?

Non !  Helas non ! encore une fois lâché dans la nature après les traitements il faut gérer nous mêmes ces impacts

Article donc à partager et diffuser en grand nombre pour aussi être compris

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/27021-Le-cancer-impacte-aspects-vie-annees-la-guerison

 

N hésitez pas à commenter si vous le souhaitez

Un lien utile pour la fatigue

ob_889f08_natural-remedies-for-fatigue

Bon soir tout le monde

Je parle souvent de la fatigue dans mes articles car elle est vite presente au cours du traitement s accroit au fil de la cure

MALIGNE CONTRE LA FATIGUE : DES IDEES D’ACTIVITES PENDANT LA CHIMIO OU QUAND ON EST ALITE 1ère partie : en mode Journées OFF

MALIGNE CONTRE LA FATIGUE : (2ème partie) Mes 6 activités adaptées en journées ON, oui, y a une vie entre la chimio !

Et parfois perdure des mois des annees apres la chimio comme je l ai évoque dans La fatigue, on en parle ?

Alors je souhaite vous faire partager ce lien qui pourra peut être aider cetrains à mieux la gérer. Une belle initiative à diffuser

http://lapsyquiparle.fr/fatigue-maladie-traitement/

 

LE PLAISIR DE VIVRE

 

le plaisir de vivre

Bon jour tout le monde !

Nouveau coup de cœur dans mes lectures. Le livre qu’elle a écrit auparavant est bien plus connu : AIE MES AIEUX vendus en 350 000 exemplaires vous l’avez lu ? Moi pas encore ! Son auteur est Anne ANCELLIN SCHUTZENBERG, psychologue, psychothérapeute et professeur à l’Université de Sophia Antipolis à Nice où elle a dirigé pendant 20 ans, le laboratoire de psychologie sociale.

Dans ses livres précédents :  « Aie mes aïeux » et « Psychogénéalogie : guérir les blessures familiales et se retrouver soi » elle écrit surtout sur sa spécialité la psychogénéalogie. Cela peut intéresser certains !

Mais aujourd’hui, j’ai choisi de faire un article sur son livre « LE PLAISIR DE VIVRE » (rien que le titre, cela donne envie non ?) écrit en 2009 alors qu’elle avait 91 ans ! Oui parce que cette grande dame vient à peine de rejoindre ses aïeux à l’aube de ses 99 ans ! Pour vous dire qu’elle en a vécu des choses et vu le monde changer !

Anne-Ancelin-Scutzenberger_WEB

Un hommage lui a été rendu récemment sur le livre psychologie qui décrit une dame de caractère mais surtout « un fantastique vecteur de guérison »

20180717_152122  20180717_152041

Son livre nous invite tout d’abord à être davantage attentif aux « heureux hasard ». Faire l’expérience de la sérendipité qesako ?  c’est à dire savoir saisir pour soi même ce qui survient comme une chance : une rencontre qui vous mène à un travail que vous rêviez, ou même renverse une situation que vous souhaitiez quitter ! Mais pour cela il faut être attentif, curieux.

 

Elle explique  joliment la sérendipité au travers de l’histoire des princes de Serendip mais aussi en nous évoquant des passages de sa vie où cette ouverture d’esprit l’a permise de devenir ce qu’elle est devenue.

Mais la sérendipité ne suffit pas , il faut aussi avoir  le plaisir de vivre : comme entre autres, celui de s’offrir 4 petits plaisirs par jour rien que pour vous . Essayez de faire le bilan à la fin de la journée et vous verrez qu’on est souvent loin du compte ! Et pourtant qu’est ce que 4 petits plaisirs  pour soi ? D’ailleurs, la guérison passe aussi par là ! J’en parle assez dans mes précédents articles et finalement de lire cela d’une psychologue de renom m’a rassurée pour mon avenir ! Je suis peut-être sur la bonne voie de guérison !!!  IL FAUT VIVRE ENFIN POUR SOI ! Pour vous dire, elle nous donne même le droit d’ingratitude ! Je ne vous en dis pas plus, à vous de le découvrir dans votre lecture !

Enfin et c’est là que je rentre dans le vif du sujet ou du moins de celui de mon blog : Anne Ancellin a suivi de nombreux malades du cancer et montre ce que l’analyse transgénérationnelle peut leur apporter : ces transmissions invisibles.

La méthode SIMONTON qu’elle évoque  est assez troublante.

Il conseille d’établir  un rapport entre la maladie , des évènements de la vie, une surdose de stress , une cause  à l’apparition de la maladie. En résumé, la maladie n’arrive pas par hasard. Même si il y a un côté physiologique ou parfois héréditaire j’en suis persuadée et vous l’aies déjà évoqué dans plusieurs articles (pour ma part Alzheimer de ma mère, oubli de soi…)

Je vous cite aussi quelques phrases de Simonton

«  Face à l’incertitude, il n’y a pas de mal à continuer à espérer » Tiens c’est ce que je tente de faire depuis un an ! Même si le doute survient au moment des examens de contrôles mais on est des humains ! Pas si facile, non ?

« Ne plus être une victime passive, mais un partenaire actif  de la lutte contre la maladie » Là, complètement d’accord  aussi : depuis plus de 2 ans et demi j’essaie de rester actrice avec mes armes naturelles ! Est ce que finalement çà ne serait pas cela la voie aussi de la guérison ?

A méditer ….!

Bref, je n’irai pas plus loin afin que vous découvriez vous mêmes tous les messages que nous transmet cette grande dame.

J’ai adoré ce livre facile à lire même si au début elle parle beaucoup de psychologie, son analyse, ses recherches, son vécu nous parle ! Elle permet de réfléchir à notre vie, celle d’avant la maladie et de transformer cet évènement en un message. Mais, ce livre peut également intéresser toute personne en interrogation sur son présent : bah oui on peut aussi éviter d’attendre de tomber malade pour avoir une prise de conscience et surtout avoir le PLAISIR DE VIVRE vous ne pensez pas ?

D’ailleurs, cela me donne envie de lire ceux qu’elle a écrites avant : les avez vous déjà lus ? si oui, vous en pensez quoi  ?

Voir la vie autrement

 

vie autrement

Bonjour tout le monde,

Je souhaite vous parler d’un ou plutôt de 2 livres écrits par le même auteur : ceux de ma génération la connaissent, les autres peut être un peu moins ou pas du tout.*

« Pause Café » çà vous rappelle quelque chose ? Ah là, là toute notre adolescence ! Et oui , je veux parler de Véronique Jannot ! Je vais vous amuser en vous disant que mon cadet qui ne l’a donc pas connue pendant ses jours de gloire l’appelle « celle du beurre » Aîe, moins sympa pour elle : oui il y a quelques années elle faisait une pub pour une margarine !!!!

Ces livres m’ont interpelée car j’avais su qu’elle avait eu un cancer à l’âge de 22 ans et qu’elle parlait de son nouveau chemin de vie et surtout qu’elle était très accès sur la médecine douce déjà à l’époque !

Or quand j’ai su que j’allais avoir de la chimiothérapie et après 18 ans d’homéopathie, je m’intéressais à tout ce qui pouvait me faire connaître des traitements, des méthodes pour contrer cette maladie en complément de la médecine traditionnelle !

Son premier livre  est intitulé

« TROUVER LE CHEMIN »

Trouver-le-chemin

Elle confie son secret douloureux : celui d’un cancer qui l’a privé d’avoir par la suite d’être mère un jour. Elle y évoque également son grand amour pour le pilote de Formule 1 Didier Pironi.

Traitée une première fois par chimio elle a rechuté 6 ans après. Pourtant à l’époque on disait souvent que passé 5 ans , vous étiez guéri ! C’était rappelons le,  au début des années 80 où on ne parlait pas du cancer comme on en parle maintenant !

Curieusement, cette rechute est arrivée juste après le décès de son grand amour dans un accident. Je suis persuadée que beaucoup de cancers n’arrivent pas à un moment par hasard. Je crois d’ailleurs vous avoir évoqué que le mien est survenu entre autres après avoir longuement géré ma maman qui avait Alzheimer où je me suis totalement oubliée. Mon corps me l’a rappelé. Je vous en parlerai d’ailleurs plus longuement lors d’un prochain article sur un autre livre qui évoque ce lien entre la maladie et l’esprit. (sur études scientifiques)

Mais revenons à Véronique Jannot, qui nous évoque ses rencontres et notamment celle avec le bouddhisme qui l’a aidé à guérir, et surtout à porter un regard différent sur l’existence. Non pas la religion bouddhiste mais la philosophie qui l’a conduit à s’engager pour la défense du Tibet et devenir Présidente de l’Association Graines d’avenir.

De cette philosophie, elle nous parle de son mode de vie au quotidien, notamment avec la méditation accessible à tous,   au travers le témoignage de ses rencontres. C’est grâce à ce livre, que j’ai connu l’application Petit Bambou dont je vous ai fait part dans mon article DEFI DE L’ETE : comment méditer 10mn par jour pendant au moins 3 semaines?

Ce qui m’a aussi interpellé dans ce livre, c’est que lors de sa rechute, elle a décidé de refuser la chimio et de se faire soigner autrement tout en étant suivi par son docteur chirurgien qui au départ était assez opposé à sa démarche.Mais je ne vous en dis pas plus. Elle a toujours souhaité rester actrice (depuis le début de ma maladie, c’est également ma ligne de conduite)

Evidemment j’aurai rêvé de faire comme elle même si on sait qu’il est risqué de rejeter la médecine traditionnelle mais sur le coup j’avoue que vu le résultat : pas de rechute et vivante, épanouie, pleine de vie 35 ans çà me faisait quand même rêver ! Sauf que je n’ai jamais réussi à trouver les traitements qu’elle avait suivis, ni un docteur qui pourrait m’y accompagner ! Et je ne vous le cache pas : même si certains disent « je ne ferai jamais de chimio » (comme je le disais au décès de mon père persuadée que celle-ci ne l’avait aucunement guéri et plutôt fait dégrader) je peux vous dire que quand c’est vous qui êtes concernés : la question que choisir entre peste et choléra ? Résultat j’en ai fait 24 !

Ce livre est aussi un message d’espoir pour ceux et celles qui se battent en ce moment ou ont du mal à trouver leur chemin et qui peut être trouveront la force en eux pour remonter la pente. Encore une fois, quelque soit le cancer, nous nous ressemblons sur beaucoup de points.

 

Ce qui m’a conduit à son second livre intitulé :

AU FIL DE L’AUTRE, voir la vie autrement

au fil de l'autre

Encore une fois au travers de ses rencontres, ses découvertes, Véronique Jannot nous propose que finalement après avoir « trouver son chemin » il faudrait essayer de « sortir de la route ». Elle évoque notamment notre mode vie occidentale qui nous empêche des rendez vous avec soi « piéger par la désinformation » mais aussi le stress qui est un des facteurs générateurs parmi d’autres  des maladies comme le cancer . Elle nous offre sa vision du monde et nous donne des conseils pour comment arriver à trouver la paix en soi mais aussi parmi les autres ! Bref trouver le bonheur simplement !

Dans une seconde partie, elle nous propose plusieurs clés pour vivre mieux et en bonne santé. S’appuyant d’exemples, elle nous parle des bienfaits de prévention et de soin des médecines alternatives que vous connaissez pour certaines comme l’étiopathie, l’homéopathie, l’acupuncture, la phytothérapie mais aussi la médecine endobiogénétique, les thérapies quantiques. Plus surprenant, est celle de la phagothérapie Qesako ? ou quand les virus se transforment en médecins je vous en dis pas plus pour vous laisser imaginer à quoi çà peut correspondre,

Bien sur, les médecines de l’esprit que j’essaie actuellement de pratiquer enfin certaines : la psychanalyse (promis vous aurez mon témoignage dans un article intitulé « paroles de psy » patience), la sophrologie mais également l’EMDR (qui commence à être connu), la fasciothérapie, l »équithérapie.

Des  pratiques de mieux être  : le qi gong, le tai chi, la méditation, le yoga, le reiki (tiens j’avais oublié qu’elle en parlait et je viens de commencer ma formation, et si si depuis peu je suis reiki….idem mon  témoignage dans un autre article)

Alors çà parait un peu catalogue de médecines  que vous pratiquez ou connaissez déjà mais non pas vraiment ! car c’est à travers son vécu mais aussi des explications de leurs bienfaits non seulement en prévention mais aussi contre le cancer déjà installé

 

Enfin, je ne vous en dis pas plus et vous laisse les découvrir.

Pourquoi j’ai aimé ces 2 livres?

Ils sont simples à lire et Véronique Jannot écrit avec beaucoup de sincérité sans diriger sans jugement sur les  médecines traditionnelles : c’est son choix de vie.

Le premier raconte davantage son histoire et finalement peut être lu par tous comme un roman. Pour les personnes atteintes du cancer, il peut être une forme d’espoir pour l’avenir;

Le second peut devenir facilement un livre de chevet à consulter régulièrement même s’il peut se lire d’une traite, on peut aussi parcourir les chapitres qui nous intéressent.

Tiens d’ailleurs, en vous en parlant, je m’aperçois que j’ai bien envie de remettre le nez dedans car l’ayant lu au début de ma maladie peut-être que j’ai un autre recul et je serai qui sait? surprise du chemin que j’ai fait depuis ! Je vous dirai çà plus tard !

Trouver le chemin coûté à peine 6e en livre de poche et environ 25e en livre broché

Au Fil de l’autre en livre à 18,95e et en format Kindle 7,99e

Bonne lecture !

Si vous avez lu l’un d’eux ou les 2 n’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires car je ne suis pas critique de livres ! Juste là pour vous faire part  mes coup de cœur ! Et c’est toujours sympa de partager nos ressentis sur un livre !