MALIGNE CONTRE LE STRESS Qi gong, méditation, sophrologie : 3 activités testées et approuvées (ou presque)

Cet article je pense, intéressera autant les personnes atteintes du cancer que ceux qui ne le sont pas ! Le stress fait partie de plus en plus partie de notre vie !

Comme vous avez pu le lire dans mes articles, je tourne beaucoup mes « maux » à l’autodérision. Mais je ne vous cache pas que sur le coup, tous ces effets secondaires invalidants, désagréables voire insupportables sont source de stress sans parler de la maladie par elle-même et son épée Damoclès qui va avec !

Par ailleurs, avec la fatigue engendrée par les traitements et mes jambes cotonneuses dues à la neuropathie, j’ai du réduire mes activités sportives. Je faisais 5-6h de fitness par semaine. Le sport était pour moi, une thérapie quand j’avais des soucis. J’ai bien essayé de continuer entre les séances du 1er protocole de chimio pour me changer les idées, voir du monde, et surtout me sentir « vivre » au fil de celles-ci mais ils m’étaient de plus en plus difficiles d’y aller puisque je n’arrivais plus à faire la moitié voir les 3/4 des mouvements ce qui engendrait encore plus de frustrations.

Il m’a donc fallu me résoudre à trouver des activités ou pratiques adaptées et qui pourraient également me détendre, voir me déstresser : j’ai donc essayé le QI GONG, la MEDITATION et la SOPHROLOGIE

LE QI GONG

Avant de vous parler des bénéfices que j’en ai tirés, je vais en premier lieu peut-être pour ceux ou celles qui ne connaissent pas vous expliquer en quoi cela consiste.

Première précision on le prononce tchi koung ! et pas ki gong !

« qi » signifie énergie et « gong » entrainement

C’est en fait une gymnastique douce basée sur le mouvement sans effort musculaire, sans accélération du cœur et de la respiration ce qui l’oppose à la gymnastique occidentale.

Cette dernière  augmente le travail de la pompe cardiaque obligeant  le cœur à résister à l’effort. La suroxygénation et l’effort produisent la transpiration et l’élimination des toxines mais elle produit aussi des radicaux libres .Cela favoriserait alors le vieillissement et la dégénérescence cellulaire prématurés : les athlètes de haut niveau « ne font pas de vieux os » et la pratique du sport doit être donc modéré ! 

On découvre d’ailleurs que les adeptes de la gymnastique orientale vivent mieux et peuvent atteindre un âge avancé en restant souples et en parfaite santé. (extrait du livre : à la découverte du QI GONG cf ci-dessous)

Comme vous pouvez le constater, cette activité est bonne pour tous y compris les enfants, l’adulte sédentaire, les sportifs, les adolescents, les personnes malades, bref tout le monde !

Dans les parcs, sur le pas de leur porte, ou même à l’usine, les Chinois sont des millions à pratiquer quotidiennement le QI GONG, c’est même une méthode préventive contre les maladies.

Je vous ai convaincu ?

En attendant, je l’ai testé depuis un an et demi et j’ai ressenti de nombreux bénéfices :

  • lorsque j’étais fatiguée, cela me donne de l’énergie
  • lorsque je suis stressée, cela me calme
  • lorsque je suis préoccupée, cela me recentre

La respiration et les mouvements sont lents et apaisent. Pendant la pratique du Qi Gong notre esprit n’est pas brouillé par des pensées incessantes car on se concentre sur notre respiration, nos mouvements fluides.

J’y ai aussi trouvé dans ces cours, de la bienveillance, du partage que l’on n’a pas forcément dans des cours de fitness où le dépassement de soi est plus mis en avant.

Verdict : QI GONG : testée et approuvée !

Je vous conseille un livre si vous souhaitez le pratiquer à la maison mais je ne vous cache pas qu’il serait mieux au début de le pratiquer en cours collectif. qi gong

Un CD est inclus pour vous décrire les mouvements

 

Une petite vidéo de Maître Ke Wen explique très bien LES 20 MOUVEMENTS ESSENTIELS DU QI GONG qui vous donne une idée de l’esprit du Qi Gong et d’autres comme LES 3 QI GONG DE MAITRE KE WEN QUE J’AI TESTES ET ADORES ! 

LA MEDITATION

J’avais lu déjà avant l’arrivée de ma maladie dans le livre de Servan Schreiber « anti-cancer » dont je vous parlerai dans mes articles du chapitre « mes coups de cœur multimédia », que la méditation faisait partie des conseils de prévention de la maladie.

Notre monde occidental vit dans le « toujours plus vite », avec l’angoisse de l’avenir parfois. Les traditions orientales parlent de notre « esprit de singe » car nos pensées sautent dans toutes les directions, comme un singe qui s’agite dans une cage, brouillon et inefficace (extrait d' »anticancer »). Finalement à force d’être tout le temps connecté, nous sommes devenus étrangers à notre monde intérieur. C’est en çà que la méditation peut aider à nous recentrer.

Aujourd’hui on parle beaucoup de l’instant présent, de la pleine conscience.

Seulement voilà, nous les occidentaux n’avons pas cet état d’esprit et pour apprendre à méditer çà ne se fait pas en un jour.

Pour ma part, j’ai commencé par une application qui offre 8 séances gratuites d’un quart d’heure. Je vous la conseille pour tester si la méditation vous parait abordable. Elle s’appelle PETIT BAMBOU. Après les séances suivantes sont payantes sous forme d’abonnement. Je pense que çà peut être une bonne formule pour celles qui n’ont pas le temps d’aller à des cours de méditation.

En quoi la méditation peut vous aider face au cancer ?

Elle peut apprendre à mieux gérer les émotions et déjà des hôpitaux ont mis en place des séances pour des malades comme on peut le lire dans cet article LA MEDITATION POUR MIEUX VIVRE LA MALADIE

Des études l’ont prouvé comme le mentionne cet article de SCIENCES ET AVENIR

La méditation au début doit être courte car il est difficile de maintenir longtemps en mode « pause » le bavardage incessant de notre cerveau. Mais parait il que çà vient en pratiquant.

Verdict : Je l’ai donc testée mais pas complètement approuvée. Je m’explique, il m’a été difficile de la pratiquer régulièrement. Or je pense qu’elle serait plus efficace si je méditais chaque jour, ce qui n’enlève en rien son bien être. Mais récemment, j’ai essayé à nouveau, j’ai trouvé une méthode pour être régulière je vous l’explique bientôt et vous proposerais un défi avec mes astuces : surveillez vos mails

Vous pouvez retrouver « mes coups de cœur multimédia » de méditations guidées en vidéo Faites une Séance de méditation guidée avec Christophe André dont une qui m’a beaucoup aidée à accepter la chimio que je ne supportais plus LA méditation guidée qui m’a aidée à accepter le cancer et la chimio : la thérapie quantique mais également des livres dont je vous parlerai plus tard

LA SOPHROLOGIE

La sophrologie est une méthode de relaxation de type dynamique qui a pour objectif de transformer nos angoisses ou phobies entre autres en pensées positives.  Je résume mais cette pratique psychocorporelle s’appuie essentiellement sur la détente physique, obtenue grâce à des exercices de respiration, et la visualisation d’images apaisantes. Mis au point en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, psychiatre colombien, la sophrologie est une synthèse des techniques orientales de méditation, de yoga et de relaxation occidentale.

En France, la sophrologie a pénétré le secteur de la santé, notamment le domaine des pathologies chroniques. Ainsi, il n’est pas rare que des patients atteints de cancers se voient proposer, pendant ou après des traitements de chimio- ou radiothérapie, la pratique de la sophrologie comme « soin de support »

Hélas, mon hôpital ne le proposait pas et les séances dans des cabinets sont parfois coûteuses. Mais un jour, j’ai poussé la porte d’un groupe de parole de la Ligue contre le cancer (dont je vous parlerai dans un autre article) où une sophrologue propose une séance à la fin des échanges. Cette femme formidable nous  apprend  à nous détendre en visualisant des images que l’on choisit pour nous apaiser mais aussi nous  donne de nombreux conseils pour mieux supporter notre « nouvelle » vie et surtout nous écoute !

Verdict : Testée et approuvée ! Cela m’a aidé :

  • lors de mes séances de chimio à mieux gérer mon stress, la voir différemment grâce aux visualisations.
  • à l’utiliser chaque jour pour me détendre
  • à aider à mieux m’endormir

Par rapport, à la méditation, j’ai plus d’aisance à la pratiquer. Mais je pense que chacun réagit différemment et sera plus ou moins sensible ou ouvert à une pratique plutôt qu’à une autre

Il y a en a d’autres dont je n’ai pas parlées car je ne les ai pas ou peu pratiquées : le yoga, le Tai chi par exemple

Et vous qu’est ce qui vous a aidé à tenir moralement ? Avez vous essayé ces techniques ?

Parlez nous en dans les commentaires, cela nous intéresse 

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur « MALIGNE CONTRE LE STRESS Qi gong, méditation, sophrologie : 3 activités testées et approuvées (ou presque) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s