Itinéraire d’un colon gâté Acte V

Le Cyberknife, danse avec le robot

Je lui consacre un article car peu de personnes connaissent ce nouveau procédé qui a un peu plus de dix ans et qui a mes yeux est révolutionnaire!

C’est de la radiothérapie ciblée, autrement dit au lieu de vous brûler toute une partie on ne brule que le nodule concerné. Trop fort non ? mais comment me diriez vous ?

Alors je ne vous donnerai pas d’explications techniques ce n’est pas mon fort et je préfère l’expliquer avec mes mots. Je vous mets le lien si vous souhaitez plus de précisions. : CYBERKNIFE

Il n’y en a que 4 en France et quelle chance un à NICE pas trop loin de chez moi

Cela commence bien sur par un rendez vous avec le docteur qui vous explique la procédure. Puis, un autre pour un scanner 4D. Vous avez bien entendu : un scanner 4D ! La classe non ? 3 dimensions pour l’espace et 1 pour la respiration. Il ne faut donc pas bouger et figurez vous qu’on vous met des menottes (en mousse je précise) pour vous y aider. Ci-dessous la bête et les explications !

SCANNER 4 D

Ensuite, une intervention est nécessaire pour vous insérer un grain d’or, oui vous avez bien entendu (je vaux plus cher à présent) à l’endroit du nodule.

Une anesthésie locale est nécessaire. Encore une fois, allongée sur le ventre il ne faut pas bouger. Je peux vous dire que par tous mes examens et interventions, j’ai vraiment appris à rester immobile.

Beaucoup me disent : « moi je ne pourrais pas ! » Cette remarque m’amuse car oui vous pourrez vous serez bien obligé ! C’est là aussi que mes petites astuces d’armes naturelles m ‘ont aidée notamment des exercices de respiration ou de sophrologie.

Là c’est vraiment important quand on vous traverse la plèvre (aïe, on le sent un peu passer !). Une fois le grain d’or installé, encore une fois PAS BOUGER !!!! pendant plusieurs heures !

Pendant environ 3 semaines les pontes se réunissent pour préparer votre séance cyberknife. Le nombre varie selon chacun. J ‘en ai eu 3, une par jour.

Là on vous installe allongée avec une espèce de tunique moulante et les menottes : oui j’avoue, çà fait très sado-maso !

A Nice, on vous propose une musique d’accompagnement : j’avais le choix entre Années 80 et musique zen. J’étais très tentée par le premier mais comme il ne faut PAS BOUGER pendant 45 minutes, çà me paraissait difficile car j’adore danser sur ces musiques. Choix numéro 2 donc plus sage  !

45 minutes c’est le minimum si vous ne bougez pas ! Et là on prie que notre nez ne nous gratte pas.

Le robot commence son travail ! J’ai donc appelé cette séance « Danse avec le robot » ! L’humour et l’auto dérision, vous le verrez dans mes autres articles font partie de mes armes naturelles aussi.

voici une vidéo qui vous montre le travail du bonhomme : séance de cyberknife

Gros avantage : pas d’effets secondaires mis à part la fatigue.

J’ai demandé si je ne pouvais pas d’ailleurs échanger 3 séances de cyberknife contre 3 de chimio : le docteur m’a répondu « chère madame, c’est complémentaire ». Bon j’aurais essayé !

Petite précision : j’ai quand même eu un petit effet secondaire que nous avons découvert au scanner de contrôle : une inflammation qui disparaît ensuite

 

Publicités

4 commentaires sur « Itinéraire d’un colon gâté Acte V »

  1. Bonjour, oh, comme c’est intéressant ! Bravo pour votre courage et pour ce témoignage en plusieurs actes.
    Je n’avais jamais entendu parler du cyberknife.
    Une chose m’étonne cependant : que vous ayez enduré 12 séances de chimio avant qu’on ne se rende compte, par un scanner, que le cancer avait progressé. Les marqueurs ne le révélaient pas ?
    J’espère que désormais tout ce qui relève du cancer est à jamais derrière vous et vous souhaite de beaux moments. Merci d’avoir donné de l’espoir aux autres.

    J'aime

    1. Bonsoir Nathalie et merci pour votre gentil message.
      Je commence à peine mon blog et j’ai un peu résumé mon parcours en édulcorant les effets secondaires que j’ai supportés (ou du moins j’en parlerai autrement) car mon blog a pour but d’apporter des notes plutôt positives et d’espoir. C’est d’ailleurs le ton que je donnerai dans mes prochains articles pour aider à mieux supporter cette maladie moralement et physiquement à travers mes armes naturelles et ma façon de vivre entre les traitements sans prétendre bien sur à faire des miracles mais témoigner de mon expérience.
      Pour répondre à vos questions, mes marqueurs étaient bas et le scanner au milieu du premier protocole ne faisait apparaître que des nodules mais différenciés et bénins au poumon.
      Quant à dire que mon cancer est derrière moi, je ne saurais le dire, mais j’y travaille pour qu’il ne revienne pas ou le plus tard possible !!!!
      bonne soirée et peut être à bientôt ! J’irai voir aussi votre blog

      J'aime

    1. Bonjour aliv ton message me va droit au coeur . Je te remercie ça m encourage à continuer .n hésite pas à les commenter.bonne journée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s