Je kiffe le kéfir ! un allié santé!

Bonjour tout le monde,

Avant d’être malade, j’achetais du kéfir de lait au rayon bio, (vous connaissez?) car j’avais entendu que c’était bon pour la santé ! Et depuis que je sais que le sucre n’est pas très conseillé lorsqu’on a eu un cancer (cf mon article https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/2018/04/20/maligne-contre-le-cancer-qui-se-nourrit-de-sucre-1ere-contre-attaque-les-ig-faibles/, j’ai cessé d’en acheter car il en contenait sans trop me poser de questions !

Et puis récemment, sur Facebook, une dame propose de donner des grains de kéfir de fruits. Tiens !çà m’a rappelé que ma marraine m’avait dit qu’ils en faisaient quand ils étaient jeunes, mais je ne savais où on pouvait trouver ces grains, et honnêtement je n’ai pas vraiment cherché !

Le hasard fait donc bien les choses en tombant sur cette annonce car cette dame en plus pouvait me les amener directement dans ma ville (2ème hasard) à la dernière demeure de ma maman un signe ?(epahd) comme si on m’offrait un médicament naturel supplémentaire dont j’ai peut être besoin !

Chance supplémentaire, elle m’envoie la recette (ok on la trouve sur le net) mais aussi le lien d’un groupe qui peut donner des conseils ! Et là je découvre plein d’autres préparations dont vous aurez surement un article dès que je les aurais testées !

Mais revenons à notre Kéfir : KESAKO ?

De simples petits grains….

Le kéfir viendrait du turc keif,  » qui donne du plaisir »  vous connaissez l’expression : tu kiffes ?!!! A vérifier !

À la toute base, ces grains de Kéfir auraient été trouvés dans la figue de barbarie, le fruit d’un cactus mexicain. Ces grains ressemblent à de petits amas de micro-organismes que l’on utilise pour fermenter une boisson 

On doit le kéfir de fruits à Adolfo Lutz, qui l’aurait découvert en 1899. Plus tard, le Docteur Élie Metchnikoff, un éminent microbiologiste russe (prix Nobel de médecine tout de même), consacrera au kéfir quelques recherches qui lui colleront définitivement l’étiquette de probiotique. Élie découvrira notamment que le kéfir prévient la putréfaction des aliments passant dans l’intestin, et qu’il est de facto excellent pour la flore intestinale.

….qui se transforme en une boisson santé !

  • un véritable pro biotique : ces micros organismes sont composés d’un équilibre symbiotique de bactéries lactiques et de levures, et peuvent être utilisés pour cultiver du jus, de l’eau sucrée, et même de l’eau de coco. En clair cela signifie que le kéfir contient des souches de bactéries bénéfiques pour l’organisme.

Les grains de kéfir sont utilisés depuis longtemps dans la médecine populaire européenne et d’Asie centrale pour leur goût frais et leurs prétendus bienfaits pour la santé. Selon certains, ils renfermeraient jusqu’à 40 souches de bactéries bénéfiques pour stimuler le système et combattre les carcinogènes, les tumeurs et autres menaces pour la santé.

Certains probiotiques contenus dans le kéfir d’eau ont des effets antibactériens impressionnants, y compris le kéfiri lactobacillus, un composé que l’on trouve uniquement dans le kéfir. Des études révèlent que le fait de le garder dans votre organisme peut inhiber la croissance de bactéries nocives, y compris l’E. coli et la salmonelle.

  • booste l’immunité : la boisson contient de nombreux éléments nutritifs comme la biotine et le folate qui stimulent le système immunitaire et protègent les cellules. Avec les probiotiques, ces composés inhibent la croissance des bactéries prédatrices qui peuvent être responsables d’infections. De la même façon, on a découvert que le kéfir contient un agent antimicrobien appelé kéfiran qui peut prévenir la prolifération du candida.
  • bon pour la peau : certaines conditions comme l’acné et l’eczéma sont parfois liés à des perturbations de l’équilibre naturel de vos bactéries intestinales. Boire du kéfir rétablit l’équilibre de votre organisme, ce qui peut réguler les problèmes de peau.
  • bon pour le système digestif : les probiotiques du kéfir apportent équilibre à votre système digestif, ils peuvent donc être efficaces pour éradiquer les problèmes intestinaux comme la diarrhée, le syndrome du côlon irritable et même les ulcères. Si votre corps se débat régulièrement après les repas, un verre ou deux de kéfir d’eau peut vous aider à trouver un soulagement.

De plus, le kéfir de fruit a une faible charge glycémique et ne contient pas de caféine 

source : boudhisme université.org

Il existe deux sortes de kéfir,  de lait ou de fruits (appelé aussi kéfir d’eau).

  • Le kéfir de lait est réalisé à partir de caséine, la protéine contenue dans le lait, et forme des grains opaques et agglutinés. Pour faire ce kéfir, on fait fermenter ces grains dans du lait de vache, de chèvre ou de brebis.
  • Le kéfir de fruits est réalisé à partir de grains plus petits, que l’on laisse fermenter dans de l’eau ou du thé, auquel on y ajoute des fruits secs et du citron.

FAIRE SON KEFIR SOI MEME

Il est en outre facile à fabriquer chez soi, à partir de grains achetés dans le commerce ou souvent partagés entre particulier car lorsque vous faîtes du kéfir, les grains font des petits ! Les grains de kéfir sont contenus naturellement au fond des bouteilles de cette boisson fermentée. Ainsi, lorsque l’on en a à disposition, on peut en fabriquer de façon quasi-infinie. On trouve parfois des petites annonces de don dans les magasins bio ou sur les forums ou comme moi sur FACEBOOk!

BASE SUR LE PARTAGE, PAS CHER ET ECOLO……J’ACHETE !

Matériel de base :

  • un bocal type « le parfait » à fermeture hermétique d’une contenance d’1.5L pour une fermentation d’1L d’eau
  • une bouteille ronde à fermeture mécanique (pas de fantaisies)
  • un récipient à bec verseur en plastique
  • une passoire en plastique ou inox ; éviter le métal

Ingrédients :

  • 1L d’eau : A l’usage les grains de kéfir se développent bien mieux dans une eau minérale. Il faut que l’eau contiennent des minéraux mais pas qu’elle soit trop dure non plus. Oui parce qu’un excès de minéraux peut aussi leur causer du tord, sinon ça serait trop simple. Oui ce sont des petites choses les grains de kéfir ! On peut utiliser l’eau du robinet, dans ce cas là la laisser au réfrigérateur 24h.
  • 20 grammes de sucre blanc ou blond idéalement bio. N’utilisez pas autre chose que du sucre, pas d’édulcorant (stévia, agave), ni de miel. Le sucre de coco n’est pas non plus recommandé.
  • 1 ou 2 figues sèches selon la grosseur
  • 2 à 3 rondelles de citrons bio
  • 20 grammes de kéfir

La recette :

  1. Versez l’eau à température ambiante dans le bocal, ajoutez le sucre et mélangez bien pour dissoudre le sucre au maximum.
  2. Ajoutez les grains de kéfir , les figues sèches et les rondelles de citron. remuez
  3. Fermez le bocal et laissez fermenter environ 24h. Les figues remontent à la surface.
  4. Filtrez la boisson (pour retirer le citron, les figues et les grains) avec votre passoire et le bol à bec verseur dans la bouteille. Ne touchez pas les grains avec les mains. Laissez à nouveau à température ambiante 24h. Selon le pétillant que l’on souhaite on peut laisser que 12h
  5. N’attendez pas pour vous occuper de votre kéfir, quand il manque de sucre les grains peuvent se dégrader rapidement.
  6. Stockez au réfrigérateur. La fermentation s’arrête au réfrigérateur. Il est conseillé une fois ouvert, de ne pas le conserver trop longtemps ensuite, environ 3 jours.
  7. Vous pouvez soit directement refaire une fournée, soit conserver vos grains de kéfir dans un bocal fermé avec de l’eau au réfrigérateur. Jusqu’à la prochaine fournée. Pensez à changer l’eau de temps en temps (min tous les 7 jours)
  8. Pour réveiller les grains que vous avez stockés , les sortir du réfrigérateur, les placer dans un bocal à température ambiante avec du sucre, changer l’eau sucrée tous les jours pendant les 2 à 3 jours

Tchin !

Vous pouvez varier vos kéfirs, mais je n’ai pas encore essayé :

En fruits acides vous pouvez opter pour le citron vert, l’orange, le pamplemousse, la clémentine mais aussi l’ananas, les groseilles, les framboises ou le cassis !

En fruits secs vous avez les figues bien sûr, mais aussi les raisins secs, les abricots secs, la mangue séchée, l’ananas… Évitez les fruits secs qui se délitent comme les dattes ou les pruneaux.

Pour les diabétiques ou des personnes comme moi qui évitent le sucre, une plus longue fermentation permettra de faire disparaître le sucre

Et vous, avez vous déjà essayé le kéfir ou peut être le kéfir de lait ? avez vous des recettes, conseils ?

3 commentaires sur « Je kiffe le kéfir ! un allié santé! »

    1. Bonjour je dirais une boisson gazeuse type soda mais pas sucrée avec un peu le goût du citron .assez rafraichissant
      Pour mon 1er essai je n ai pas senti la figue. Peut-être n en ai je pas mis assez à tester…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s