MALIGNE CONTRE LE CANCER QUI SE NOURRIT DE SUCRE : 2EME RESOLUTION : CONTRE ATTAQUER AVEC DES IG FAIBLES !

Pourquoi les cellules cancéreuses aiment le sucre ?

Le cancer aime le sucre ? Vous le saviez ? Moi, je l’ai appris la première fois en lisant le livre « anti-cancer » dont je vous ai parlé du Docteur David Servan-Schreiber et ensuite celui du docteur Laurent Schawarz « Cancer, un traitement simple et non toxique » dont je vous parlerai plus longuement dans mon prochain article sur le traitement métabolique.

Le Docteur Servan-Schreiber évoque souvent dans son livre nos changements de mode alimentaire depuis plusieurs années et la compare aux pays orientaux. Il parle de « cassure dans le siècle » (le XXème bien sur !) où les cancers sont plus fréquents en occident depuis 1940 et notamment l’augmentation considérable de la consommation de sucre. Bien sur, il parle également de la transformation de l’agriculture et de l’élevage qui sont devenus intensifs au détriment de la qualité de nos aliments et également de l’exposition à de multiples produits chimiques qui n’existaient pas avant 1940.

Mais, ici je me concentre sur le sucre puisque c’est le titre de mon article !! Ne nous éparpillons pas ! Je ne suis pas là pour refaire le monde mais partager mes découvertes et expériences pour contre attaquer le cancer enfin essayer : je reste modeste !

D’abord des chiffres (extraits du livre de notre docteur Servan-Schreiber) : 56% de nos calories proviennent d’aliments qui ne contiennent aucune protéine, aucune vitamine, aucun minéraux, aucun acide gras oméga 3 bref n’apportent pas grand chose à notre corps si ce n’est que le plaisir gustatif (oui je sais c’est important mais parfois il faut faire des choix de santé !) notamment :

  • les sucres raffinés : sucre de canne, sirop de maïs, de fructose… en 1830 on consommait 2kg par an et par personne : à la fin du XXème siècle 35kg ! en France 70kg aux Etats Unis. J’entends déjà des lecteurs qui réagissent en disant « moi je ne mange pas trop de sucre » oui moi aussi je croyais mais quand je vous donnerai plus tard la liste des aliments à Indice Glycémique élevé vous serez étonnés (y en a pas mal)
  • farines blanches : pain blanc, pâtes, riz blanc

Or, il semble que ces produits  alimentent directement la croissance du cancer : le biologiste Otto Heinrich Warburg (je sais vous ne retiendrez pas son nom mais bon je dois bien vous donner des arguments probants !)  a reçu le prix Nobel de médecine pour avoir découvert que le métabolisme des tumeurs cancéreuses était largement dépendant de leur consommation en glucose (la forme que prend le sucre dans le corps une fois digéré).

Preuve en est, « lorsqu’un cancérologue veut vérifier la nature cancéreuse de la tumeur , il vous fait passer un TEP-SCAN (ou PET -SCAN en anglais ) où on vous injecte du glucose avec un atome du fluor. Le sucre est rapidement capté par les cellules cancéreuses qui en sont particulièrement friandes. Par rapport au tissu sain, le tissu cancéreux ingère 10 fois plus du glucose ».(extrait du livre du Docteur Schwarz).

J’ai résumé mais si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à lire ces livres.

Ma contre-attaque : manger des aliments à faible indice glycémique

Face à ce constat, j’ai donc pris la décision de limiter mes aliments en indice glycémique élevé.

J’évite déjà en premier lieu gâteaux, friandises, biscuits, desserts ou autres aliments sucrés exception aux anniversaires  ! On peut se faire plaisir de temps en temps.

Beaucoup de personnes me disent « moi je ne pourrais pas, j’aime trop çà! » Alors, détrompez vous j’adorai les desserts et je m’étais toujours dit « j’espère que je ne deviendrai jamais diabétique, je serai trop malheureuse ». Et bien, je peux vous dire que ce n’est pas si difficile de s’en passer même sans frustration !Mon dessert c’est le fromage  maintenant et de chèvre de préférence !

Pour vous dire, je me suis par exemple habituée au chocolat noir 85% et maintenant si je mange un chocolat au lait je suis écœurée du goût ! et pourtant j’en raffolais !

Les yaourts  je les remplace plutôt par du fromage ou des yaourts au chèvre ou à la brebis. Je bois plutôt du lait d’amande  bien moins glycémique que le lait de vache et qu’on peut utiliser dans des préparations.

La farine de blé assez glycémique peut être remplacée dans certains gâteaux par de la farine de coco que l’on trouve dans les magasins Bio

J’ai également réduit les autres aliments glycémiques comme le riz, les gnocchis, la semoule, le pain etc ….pour vous aider je vous donnerai prochainement un tableau qui liste ces aliments et une application gratuite.

Au début, je me suis faite remontée les bretelles par le corps médical car après 24 chimios, il fallait que mon corps reprenne des forces et des muscles et ce n’est pas en éliminant tous les féculents que j’allais remonter la pente d’ailleurs ma tension (descendue à 9) a été une sonnette d’alarme. En fait, je voulais faire le régime cétogène (autre sujet, autre article ! patience …) mais c’est là qu’est le danger ! Il faut faire aussi en fonction de notre état de santé, ne pas tomber dans l’excès .

Vous me direz pourquoi faire tout çà ? parce que j’avais très peur de la rechute et je voulais tout faire pour pas que çà arrive à nouveau. Certains ici qui l’ont vécue comprendront.

Des personnes pensent aussi ou me disent : « pourquoi tu t’enlèves autant de plaisirs ». En gros, la fille elle a un cancer et en plus elle se prive ! On pourrait croire que c’est du masochisme ! Je leur réponds : « pour moi, c’est comme si que je donnais à manger à celui qui veut me tuer!  » C’est peut-être violent mais cette phrase est ma motivation.

Pour les fruits, cela me paraissait plus compliqué d’en supprimer :  on nous rabâche de « manger 5 fruits et légumes par jour » faudrait savoir ! Oui parce que dans le fruit il y a du fructose et parfois des indices glycémiques élevés : encore une fois, je ne voulais pas entrer dans l’excès donc je choisis souvent celui qui en a le moins comme la prune, l’abricot, la fraise etc plutôt que la banane ou le raisin!

En fait , pour ne pas supprimer complètement les féculents ou les fruits sucrés je les mange plutôt au déjeuner sur conseil de mon homéo nutritionniste plutôt qu’au diner.

Finalement, ce n’est pas si compliqué mais je ne vous cache pas qu’il faut de la volonté et comme je n’ai vraiment pas envie que la bestiole revienne, j’en ai !

Un dernier conseil : lire les étiquettes d’emballage qui mentionnent la glycémie des aliments. Comme je suis sure pour ceux ou celles qui ont lu mon dernier article sur l’application gratuite yuka vous n’avez qu’à scanner pour connaître les composants vous n’aurez qu’à vérifier les glucides. En effet, comme je vous l’ai mentionné dans ce dernier article, yuka indique le sucre et non l’indice glycémique ce qui est différent ! Elle ne peut pas penser à tout !!!

Et vous, avez vous commencé aussi à réduire ces aliments dans votre alimentation suite à un cancer ? Qu’en pensez vous ? Si vous avez des conseils ou astuces pour substituer certains aliments à d’autres n’hésitez pas à le mettre en commentaires ci dessous

bonne journée ou soirée selon le pays où vous vivez ! (bah oui j’ai des visiteurs des Etats Unis, du Burundi !)

 

Publicités

2 commentaires sur « MALIGNE CONTRE LE CANCER QUI SE NOURRIT DE SUCRE : 2EME RESOLUTION : CONTRE ATTAQUER AVEC DES IG FAIBLES ! »

  1. Bonjour
    J’ai une alimentation cétogène le plus possible. Très bien acceptée par mon conjoint, moins par mon entourage proche dont le leitmotiv est «  ce n’est pas en mangeant sans aucun sucre et féculent que tu vas regrossir. Mais ce n’est pas mon but. Simplemnt de ne plus alimenter ce cancer, même si pour moi le danger est à priori écarté.. mais chate échaudé craint l’eau froide …..
    Donc le matin comme petit déjeuner, j’ecrase Un demi-avocat avec de la purée d’amande complète, une cuillère à soupe d’huile riche en oméga 3, un jaune d’oeuf (de nos poules) le jus d’un demi citron et des fruits frais. C’est complet, évite les fringales.
    Merci pour ton blog, très agréable à lire.
    Caroline

    J'aime

    1. Merci caroline pour ton message et témoignage. Effectivement l entourage a du mal à comprendre notre choix d éliminer le sucre . Quelle idée de se priver quand on a eu un canfer me dit on !
      Mais comme toi je vais pas donner à manger à la bestiole
      Ça me rassure que d autres personnes comprennent .
      A présent peu importe ce que les autres pensent c est notre santé
      Super ton idée petit déjeuner je vais essayer
      N hésite pas si tu as d autres adresses
      Bonne soirée et merci pour ton gentil message ça m encourage

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s