Gratin de chou fleur à la châtaigne (végétalien ou pas)

20181020_121429[1]

Bon soir tout le monde

Finies les courgettes, les aubergines, les tomates

L’automne est là ! Bonjour les courges, les choux fleurs, les brocolis ! Et …..

les châtaignes !!!! Chez nous, c’est sa fête  tous les we d’octobre dans nos villages. Il était donc logique que je vous propose une recette avec !

Alors oui le chou fleur se marie très bien avec la châtaigne et même très bien

Testée et approuvée par Monsieur et Madame ! Le chou fleur atténue le sucré de la châtaigne, quand celle ci enlève la petite amertume du chou fleur !

Essayez, vous m’en direz des nouvelles ! C’est une recette rapide et facile à faire

RECETTE HEALTHY

Le chou fleur : 

  • Riche en vitamine C ;
  • Lutte contre l’apparition de certains cancers ;
  • Peu calorique ;
  • Source de vitamine B9 ;
  • Source de sélénium.

en savoir sur les bienfaits du chou fleur

La châtaigne :

  • Riche en glucides ;
  • Source de fibres ;
  • Source de vitamines du groupe B ;
  • Source de cuivre et de manganèse ;
  • Hypocholestérolémiante.

en savoir sur les bienfaits de la châtaigne

 

RECETTE SIMPLE 

TEMPS DE PRÉPARATION 10 MINUTES /TEMPS DE CUISSON 30 MINUTES 

INGRÉDIENTS :

  • 500 g de chou fleur
  • 1 poignée de fromage végétal râpé ou chèvre
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 150 g de châtaignes
  • 25 cl de crème végétale ou crème fraîche pour les non végétaliens
  • huile d’olive

 

La recette :

  1. Préchauffez le four à 180°.
  2. Détaillez le chou-fleur en fleurettes puis faites-les cuire une dizaine de minutes à la vapeur jusqu’à ce qu’elles soient tendres mais encore légèrement croquantes. Disposez-les dans un plat à gratin huilé
  3. Concassez légèrement les châtaignes et ajoutez-les au chou-fleur.
  4. Parsemez de fromage râpé .
  5. Dans un bol, mélangez la crème avec le paprika. Rectifiez l’assaisonnement puis recouvrez-en le gratin.
  6. Enfournez une vingtaine de minutes à 180°

 

Bon appétit !

J’attends votre retour en commentaire !

 

 

Publicités

Connaître l’horloge biologique de nos organes peut aider à rétablir notre rythme biologique !! — « My healthy lifestyle « 

Bonsoir je partage ici cet article très intéressant de Gaêlle tiré de son blog

Bonjour à tous et à toutes 🙂 Voici , un article que j’ai récemment découvert sur http://www.authentico.fr et que je trouve très intéressant pour rééquilibrer votre corps et surtout pour prendre soin de vos organes …. Manger en respectant son corps et son énergie , j’ai fait également un test pour savoir mon dosha : si […]

via Connaître l’horloge biologique de nos organes peut aider à rétablir notre rythme biologique !! — « My healthy lifestyle  »

Tian de courge butternut (100% de mon jardin)

 

20180910_193946[1]

Les courges butternut ont pointé le bout de leurs nez dans notre jardin, c’est l’occasion de  faire de nouvelles recettes que j’ai testées et approuvées.

Celle ci est très healthy, elle ressemble à mon Tian de légumes (100% de mon jardin)

Donc légère à digérer  et colorée , çà donne envie non ?

Comme le tian de légumes il faut bien sur préparer les légumes mais après on ne s’occupe pas de la cuisson pendant 45 mn !

RECETTE HEALTHY

La courge butternut est :

  • Riche en potassium, phosphore et calcium ;
  • Présence de fer et de manganèse ;
  • Source de vitamine B6 et vitamine C ;
  • Source de fibres ;
  • Peu calorique.

L’oignon : je vous partage le lien de passeport santé,qui mentionne tous ces bienfaits entre autre contre le cancer

La tomate :

  • Riche en nutriments et en minéraux, la tomate est source de vitamine A, de potassium, calcium et magnésium mais aussi d’oligoéléments
  • C’est grâce à la présence de lycopène, une molécule qui lui confère sa couleur rouge, que la tomate offre de nombreuses vertus. En effet, cette substance aurait la capacité de s’opposer à la prolifération des cellules cancéreuses, en particulier dans le cas des cancers de la prostate, du côlon et du sein.
  • Notez que cette action anti-cancer est plus efficace quand la tomate est consommée cuite.
  • La tomate contribue à réduire le risque d’accidents vasculaires cérébraux et prévient les maladies cardiovasculaires. Sa consommation fréquente réduirait de façon significative le mauvais cholestérol.
  • Laxative et diurétique, la tomate permet de lutter contre la constipation et les infections urinaires.

RECETTE SIMPLE ET LEGERE

TEMPS PREPARATION 15MN TEMPS DE CUISSON 45MN

INGREDIENTS :
  • 400g de courge butternut
  • 4 oignons
  • 6 tomates
  • De l’huile d’olive
  • Des herbes de Provence
  • Du sel et du poivre
LA RECETTE
  1. Préchauffez le four à 200°.
  2. Pelez la courge et détaillez-la en tranches de 1 centimètre d’épaisseur.
  3. Sans les éplucher, coupez les tomates en tranches de même épaisseur.
  4. Épluchez les oignons et coupez-les également en tranches d’épaisseur semblable.
  5. Disposez les légumes dans un plat à gratin en les alternant et en les serrant bien de telle sorte qu’ils soient bien collés.
  6. Versez quatre cuillères à soupe d’huile d’olive par-dessus.
  7. Saupoudrez de sel, de poivre et d’herbes de Provence.
  8. Recouvrez le plat d’une feuille d’aluminium et faites cuire environ 45 minutes
  9. Dégustez dès la sortie du four.
Bon appétit

 

 

Tian de légumes (100% de mon jardin) hyper healthy

 

20180807_202947Bon jour tout le monde !

En ce moment le jardin nous offre de jolies couleurs dans notre assiette, çà sent bon l’été, le soleil et la Provence ! Alors on aurait tort de s’en priver ! Cette fois-ci je les ai tous utilisés ensemble pour faire un tian.

Alors autant cette recette est hyper healthy, autant il vous faut un peu de temps pour la faire car qui dit légumes, dit éplucher, couper, et en plus cette fois ranger ! Bah oui c’est plus joli ! Mais ensuite vous êtes tranquille pendant 1H30 çà cuit tout seul!

Je ne vous cache pas que quand je l’ai sorti du four, je me suis dit « çà a l’air sec et peu appétissant » malgré les couleurs parce que peu de gras ! Mais au final, c’est un plat délicieux avec ce mariage de légumes qui plairont à tous et bien sur aux végétariens et végétaliens. Et tellement sain !

RECETTE HYPER HEALTHY

courgette , aubergine, tomate  pour connaître leurs bienfaits je vous renvoie à ma recette de curry

La quantité : je dirai que çà dépend de la grosseur des légumes . Les miens étant du jardin ils ne sont pas calibrés. Le plus difficile étant de tomber à égalité entre chaque légume pour pouvoir le ranger donc faire peut être au fur et à mesure selon la grosseur de votre plat.

Ingrédients :

  • Aubergines
  • courgettes
  • tomates
  • oignons
  • 4 gousses d’ail
  • herbes de provence (j’ai mis ceux de mon jardin : romarin, thym)
  • huile d’olive
  • sel poivre

recette 

  1. Préchauffez le four à 180°
  2. Epluchez les oignons et gousses d’ail. Hachez finement l’ail
  3. coupez les aubergines, les courgettes, les tomates, et les oignons en tranches d’environ 0.5cm d’épaisseur. Réservez
  4. Huilez un plat à gratin
  5. Disposez-y les tranches de légumes  en les alternant et en les serrant bien
  6. Parsemez d’ail haché, de sel, de poivre, et d’herbes de provence
  7. Recouvrez le plat d’une feuille d’aluminium et enfournez au moins 1H30 à 180°

Bon appétit

Idéal pour l’apéro et de l’or en barre pour votre santé : le houmous

Résultat de recherche d'images pour "houmous"

Bon jour tout le monde,

Les végétariens ou les végans connaissent surement le houmous. Personnellement, je l’ai découvert dans une chaine de restaurant « Hummus Bar » il n’y a pas si longtemps. Mon fils curieusement lui connait parce qu’il a des amis végétariens justement qui en consomment souvent. Les non végétariens vous allez me dire pourquoi ? Parce qu’il est composé essentiellement de pois chiches, source de protéines végétales mais pas que !

Le houmous est un plat traditionnel du Moyen-Orient (surtout au Liban et en Israël) constitué d’une purée de pois chiches mélangée à de la crème de sésame (le fameux tahini) et de l’huile d’olive, assaisonnée d’un mélange d’ail, de sel et de jus de citron. Le terme houmous signifie ‘pois chiche’ en arabe (الحمص) et en hébreu (חומוס).

Le houmous est un incontournable du mezzé libanais et de la kémia algérienne et tunisienne qui consistent en un assortiment de petits plats que l’on sert avant le repas, connu aussi comme dip pour l’apéro !

La 1ère fois que j’en ai mangé, j’ai adoré et je me suis dit çà ne doit pas être bien difficile à faire : Je ne me suis pas trompée : rien de plus simple !

Alors une recette simple et en plus healthy, je suis obligée de vous la partager pour ceux et celles qui ne la connaissent pas ! Sympa pour les apéros cet été. Vous pouvez le servir avec des pains spéciaux ou pourquoi pas comme notre bagna cauda provençale avec des légumes crus

Résultat de recherche d'images pour "houmous"

Je donne ici la recette basique, la plus simple mais sachez qu’elle se décline en houmous d’avocat au citron et à la coriandre, houmous à l’ail grillé, houmous aux champignons, houmous à la féta et aux épinards, houmous de carottes rôties et au cumin….

Je vais surement toutes les essayer, mais si vous le faites avant moi ou vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à les partager en commentaires.

En tout cas, mon 1er a été une réussite : testé et approuvé par toute la famille lors d’un pique nique sur la plage ! C’est parti en peu de temps !

RECETTE HEALTHY

Le houmous préparé traditionnellement est riche en minéraux essentiels tels que le potassium, le phosphore, le magnésium, le calcium, le fer et le zinc.

Il fournit également des vitamines telles que la vitamine A, la vitamine B1, la vitamine B2, la vitamine B3, la vitamine B6 et le folate.

C’est une bonne source de protéines végétales et il est riche en fibres alimentaires.

Il améliore la santé cardio-vasculaire, diminue le taux de cholestérol, possède des propriétés anti-inflammatoires, améliore la digestion, la santé des os, fortifie les muscles, prévient le cancer : En cliquant sur ce lien vous découvrirez tous les bienfaits du houmous par sa composition (huile d’olive, ail, tahini) De l’or en barre  pour votre santé !

Le cumin est un antiflatulent, un diurétique, lutte contre les maux d’estomac

RECETTE SIMPLE ET RAPIDE

TEMPS DE PREPARATION 10MN 

Ingrédients :

  • 300 g de pois chiches cuits et égouttés (conserver un peu d’eau de cuisson)
  • 2 à 3 cuillères à soupe de Tahin (crème de sésame)
  • jus d’1/2 citron
  • huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de cumin
  • 1 à 2 gousse d’ail selon vos goûts
  • huile de sésame (moi j’en ai mis à la fin)

RECETTE :

  1. Mettre les pois chiches égouttés dans un mixeur. Mixer légèrement en ajoutant un peu d’eau de cuisson.
  2. Ajouter le tahin ou crème de sésame), le jus de citron, l’ail, le cumin et le sel, et continuer de mixer en incorporant l’huile d’olive petit à petit jusqu’à obtenir une texture homogène et crémeuse.
  3. Pour finir on peut éventuellement couvrir l’houmous d’huile de sésame et de cumin.

C’est prêt : régalez vous ! attention cela part vite !

Bon appétit !

Mes articles du mois de juillet en 1 clic

Déjà le mois de juillet de passé !!!!

Voici le résumé de mes articles de ce début d’été pour ceux qui en auraient raté une partie

Il suffit de cliquer sur ceux qui vous intéressent.

Toujours mes recettes simples et healthy :

Idée courgettes farcies végétariennes et légères

Velouté de courgettes ma version (et les autres…)

Idée curry plein de couleurs ! (pour végétalien également)

Pomme de terre crémeuse au romarin (version végétalienne au tofu fumé et sans pour les carnassiers!)

Cassolette d’haricots verts et thon : une recette hyper simple et qui change!

Mes coups de cœur  :

Voir la vie autrement

LE PLAISIR DE VIVRE

Ma rencontre avec AMMA et mon 1er darshan

Mon coup de gueule :

Petit coup de gueule sur les produits scanner

Rectification à propos de mon coup de gueule sur le scanner

My way of life :

Quelle vie après la chimio ?!!!

Comment trouver la force en soi face aux épreuves ? La résilience vous connaissez ? 8 CLES POUR LA CONSTRUIRE

AND THE WINNER IS ….

A DIFFUSER ET PARTAGER :

LES COUSSINS COEUR POUR LE CANCER DU SEIN

Lequel avez vous préféré ?

et quel article vous a le plus intéressé le mois dernier ?

Je souhaite transmettre mon vécu mais aussi apporter à chacun un peu d’espoir, d’aide avec mes astuces, armes naturelles ou lectures alors n’hésitez à me dire en commentaire vos coups de cœur 

 

 

Cassolette d’haricots verts et thon : une recette hyper simple et qui change!

Bonjour tout le monde,

Il me reste des haricots verts du jardin : record battu fin juillet c’est rare ! Ils sont délicieux mais on en a eu tellement depuis début juin que je commençais quand même à saturer car contrairement à la courgette je n’avais pas trop d’idées de recettes : une fois en salade, une fois revenus à la poêle, une fois à la tomate : on a vite fait le tour il faut l’avouer !

20180729_092417Haricots verts de notre jardin (enfin de mon mari ! rendons à César…)

Souvent avec une grosse récolte, on finit par en congeler pour l’hiver ou les mettre en conserve (mais çà je ne fais pas encore). Je pense cependant qu’on y retrouve pas la même saveur !

Alors j’ai cherché sur le net une recette comme d’habitude simple et bonne  et je suis tombée sur la cassolette d’haricots verts et thon (désolée pour les végétariens mais il en faut pour tout le monde ! : maintenant si vous avez une idée pour métamorphoser cette recette sans aliment animal je suis preneuse !)

La recette est quand même healthy, et hyper rapide (si vous prenez des haricots verts en bocal) un peu moins si vous devez écueilletter et cuire les haricots du jardin ou du marché  mais çà en vaut la peine

RECETTE HEALTHY

Les haricots verts  sont

  • Peu caloriques;
  • Riches en fibres ;
  • Source de vitamine C ;
  • Stimulent le transit intestinal
  • Stimule le système immunitaire.

le thon est

  • Riche en protéines ;
  • Source d’oméga-3 ;
  • Source de fer et de phosphore ;
  • Source de vitamine du groupe B ;
  • Source de vitamine D.

Cependant, j’en mange rarement car on sait que les gros poissons sont ceux qui ont le plus de mercure ! Bon mais une fois de temps en temps, çà passe !

Le persil est

  • une plante qui a la capacité de protéger le foie et les intestins de différents cancers qui pourraient les affecter. Ses propriétés anti-cancers se retrouvent dans l’un de ses composants, le myristicine. En plus, le pers
  • protège aussi le cerveau, car il prévient les tumeurs qui peuvent se présenter à n’importe quel moment de notre vie.
  • possède de grandes propriétés pour stimuler la digestion
  • C’est un super aliment car il apporte des minéraux tels que le phosphore, le calcium, le fer et le souffre

 

RECETTE HYPER SIMPLE

TEMPS DE PREPARATION tout dépend si haricot frais ou non!

TEMPS DE CUISSON 10MN

Ingrédients

  • 1 boite d’haricots verts ou des haricots verts frais
  • 1 boite de thon
  • 60 grammes de crème fraiche ou d’avoine
  • sel, poivre
  • persil
  • chapelure ou levure maltée

Recette 

  1. faites revenir le thon avec la crème
  2. Incorporez les haricots verts et bien mélanger puis le persil coupé
  3. Assaisonnez de sel et de poivre
  4. Mettez dans des cassolettes ou plat à gratin et saupoudrez de chapelure ou de levure maltée
  5. Faites gratiner au grill 5 minutes

Bon appétit !

Velouté de courgettes ma version (et les autres…)

veloute-de-courgettes$0

Le velouté de courgettes : un classique. Ah  vous allez me dire : encore une recette de courgettes ! Oui j’en ai plein le jardin alors autant en profiter et le décliner sous toutes les formes pour ne pas s’en lasser ! Et puis c’est un légume de saison. Promis c’est la dernière de cette série !

Il y a plein de versions de cette recette, je ne sais pas quelle est la votre mais pour ma part , j’en ai essayé pas mal jusqu’à trouver ma version (peut-être que certains l’ont déjà utilisée) Je l’ai inventé au feeling et au fil de mon changement de mode alimentaire notamment concernant les produits laitiers dont je vous ai parlé dans l’article sur ma nouvelle alimentation 

Je viens donc ici vous faire part de mes impressions sur toutes celles que j’ai testées et vous partager la mienne. A vous de choisir en fonction de vos envies ou mode alimentaire. La recette est simple et healthy : pour les bienfaits des ingrédients je vous invite à revoir les articles Tagliatelles de courgettes façon carbo et courgettes farcies végétariennes

La première que j’ai dégotée sur internet est celle avec la vache qui rit. Un de mes fils n’aimant pas la courgette a bien apprécié et me réclame à présent le velouté de courgette. Oui vache qui rit çà parle aux enfants. Elle donne un goût onctueux mais çà reste une recette un peu fade à mon goût.

La seconde est avec du chèvre (celui en buche) coupé en morceaux avec de la crème fraîche. La recette devient alors plus goûteuse et onctueuse. Ceci dit même sans la crème fraiche, la texture reste agréable si vous la souhaitez plus légère !

La troisième est avec du chèvre frais (moins fort en goût) et du râpé de chèvre (oui j’adore le chèvre !!!). Version moins fort en goût de chèvre !!!

La petite dernière c’est celle de mon inspiration : j’ai utilisé du fromage blanc de chèvre et rajouté des épices . Recette plus onctueuse et relevée (mais pas trop!) TESTEE ET APPROUVEE PAR TOUTE LA FAMILLE !

La recette est la même à chaque fois puisqu’il faut rajouter le fromage choisi au moment de mixer

TEMPS DE PREPARATION : 10MN TEMPS DE CUISSON : 30MN

INGREDIENTS 

  • 2/3 courgettes selon la grosseur
  • fromage choisi : vache qui rit, chèvre ou fromage blanc de chèvre : pas de quantité exacte je fais au feeling en mettant au fur et à mesure pour que ce soit onctueux
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 oignon
  • huile d’olive
  • sel, poivre

RECETTE

  1. Coupez les courgettes dans la longueur en 2 et enlevez la chair puis coupez les en petits morceaux
  2. Emincez l’oignon et faites le revenir dans l’huile d’olive
  3. Ajoutez les épices et faites revenir 2 minutes
  4. Rajoutez les courgettes jusqu’à ce qu’elles soient cuites
  5. Mettez le tout dans un mixer puis rajoutez le fromage choisi petit à petit

C’est prêt ! Bon appétit

20180705_195052Mon velouté avec les courgettes jaunes du jardin

Et vous comment vous le faîtes le velouté ? Dites moi quelle version vous avez essayée ?

La fatigue, on en parle ?

I

Bonjour tout le monde,

Dans mes articles MALIGNE CONTRE LA FATIGUE 1 et 2  je vous ai fait  part de la difficulté à la gérer et à jongler entre les périodes ON et OFF en adaptant mes activités. Je pense que c’est hélas le point commun à tous ceux qui ont eu de la chimio. Autant les effets secondaires sont différents en fonction du protocole, autant la fatigue est présente et grandissante au fil des séances.

C’est une fatigue qui n’est pas comme les autres.

Je souhaite en parler ici, car elle est bien comprise par tous quand on est sous traitement mais beaucoup moins lorsqu’elle perdure longtemps après la fin de celui-ci. Je vous invite à lire cet article qui révèle que parfois 5 ans après les patients se plaignent encore de cette fatigue.

Et finalement elle est encore plus difficile à gérer, car une fois les traitements arrêtés, nous ne sommes plus accompagnés, nous tentons de reprendre une vie « normale » mais nous nous rendons vite compte que le corps a subi , et que nous avons beaucoup de mal à récupérer.

Par ailleurs, les personnes par méconnaissance ne s’imaginent pas que des mois, des années parfois après notre corps meurtri, usé par les traitements a tant de mal à récupérer après une sortie, une activité toute simple.

Des exemples personnels :

J’aime randonner car c’est une activité que je peux faire mais parfois si motivée, je me laisse porter par mon entrain constatant que mes jambes sont assez en forme pour continuer et je me fais piégée : le retour s’avère alors difficile. Vous me direz çà arrive à n’importe qui ! C’est vrai, à la seule différence, que cette fatigue n’est pas musculaire. C’est comme si que mon corps n’avait plus de jus et ne pouvait plus avancer. Le pire étant, que malgré une bonne nuit, le lendemain, les forces ne reviennent pas et c’est là qu’on a vu la différence une fois avec mon mari (pourtant 7 ans de plus que moi) : le soir il était aussi exténué que moi me disant pour me rassurer « moi aussi je suis crevé » sauf que lui au réveil il aurait été en forme pour en faire une nouvelle ! Moi il m’a fallu une journée en mode « canapeland » et une nuit supplémentaire pour récupérer !

Récemment j’ai souhaité profiter de mes amis venus de loin en faisant 2 sorties avec eux. Déjà ils pensaient que j’aurais pu en faire tous les jours. Mais je sais à présent qu’il faut que j’alterne une journée activité et une journée repos complet ! méthode ON/OFF !!!! Malgré cela, j’ai mis une semaine à m’en remettre : pourtant pour mon âge j’ai fait des activités raisonnables : une randonnée et 2 jours après une visite de village et cascade ! Encore une fois, ce n’est pas une question d’âge ils ont 5 ans de plus que moi !

Certains me disent pour me rassurer « mais c’est déjà bien tout ce que tu fais » oui c’est vrai mais ce n’est pas facile à gérer car ma tête est celle d’avant la maladie et le corps celui d’aujourd’hui. Et il est difficile d’accepter qu’un an après les traitements on paye encore et encore !

Ou comme une dame un jour après une journée de formation (reiki dont je vous parlerai dans un autre article) me dit après avoir su mon cas « moi aussi je suis fatiguée après cette journée » A la seule différence c’est qu’elle le matin avait fait un footing,visité une chapelle et le soir elle sortait à un concert. Perso, je n’ai fait que me reposer avant et après la formation et j’étais H.S : vous la voyez du coup là la différence ?

J’ai eu aussi des périodes OFF plus longues 10 mois après où j’étais lasse, les jambes cotonneuses, sans force sans même avoir fait quelque chose de particulier qui aurait pu me fatiguer et cela a duré plus d’un mois. Pour me rassurer encore, on me disait « c’est le changement de temps on est tous fatigués » ou « t’en as peut être fait beaucoup c’est dernier temps, c’est normal ». Peut-être ce sont une partie des raisons de ma fatigue mais pas que ! Il faut rester réaliste : la chimio est certes là pour nous soigner mais on le sait tous c’est un poison qui ravage le corps (avec un effectif de 24, je ne vous fais pas un dessin) ! J’ai eu la chance que pour l’instant elle ne m’a pas tout ravagé grâce mes MES ARMES NATURELLES mais la fatigue est là bien là  ! Mon docteur et ma psy me l’ont confirmé : ils ne me disent pas que c’est simplement « la météo ou autres » mais me confirment que ce sont les conséquences de tous mes antécédents et aussi le contre coup de tout car oui ce mois difficile est en quelque sorte un « cancer blues » !

Parce qu’on est un peu largué, lâché dans la nature, qu’il faut « digérer » tout ce qu’on a subi, essayer de retrouver une place qu’on avait un peu perdue au sein de la famille et la société en quittant le rôle de malade. Se trouver aussi, car on n’a forcément changé physiquement et mentalement. Se construire un avenir malgré la peur de la rechute (à chaque examen), retrouver une vie « normale », une alimentation adaptée parfois….. Alors en plus de la fatigue physique il y a la fatigue psychologique : il ne faut pas croire que dans notre tête tout est fini que comme on m’a dit une fois « ce ne sera qu’un mauvais souvenir ».

Autre fatigue : la difficulté de concentration. Je vous avais parlé de cette dernière dans mes précédents articles notamment pendant ma chimio. Pour suivre un livre, un film, cela devient compliqué. Après un an sans traitement, cette difficulté est persistante et je me suis aperçue qu’elle est un frein pour gérer certaines choses de la vie quotidienne. Cela peut être des tâches très simples comme faire une déclaration d’impôt, monter un dossier administratif, mais aussi organiser des escapades. Moi qui était dans le tourisme et avait l’habitude de préparer des circuits aujourd’hui,comme je fatigue vite cela génère un stress car je n’arrive plus un moment à le faire. Il faut que je prenne le temps.  Tenir une longue conversation ou suivre une explication me demande une concentration trop importante. Je fatigue vite et parfois je perds le fil. Vous me direz c’est l’âge oui (encore que je ne suis pas encore dans le 3ème âge) mais çà m’arrive vraiment fréquemment !

J’essaie depuis le début de ne pas gâcher mes journées ON et de profiter un maximum des moments partagés avec ceux que j’aime, de garder le sourire mais ce n’est pas facile d’exprimer ce qu’on ressent après une telle maladie.

Récemment je suis retournée sur le forum pour donner les bonnes nouvelles et je fus surprise du nombre de personnes qui ont témoigné de cette fatigue ! Certains disaient aussi que l’entourage en voyant l’ « ancien » malade faire à nouveau des activités avoir meilleure mine ne s’imaginait pas une seconde que le soir la personne s’écroulait dans son canapé !

Alors j’ai pris des nouvelles dispositions contre cette fatigue. Oui parce que j’avoue cet article est moins positif que les autres mais il reflète la réalité parfois méconnue que je souhaitais partager.

Je vous ai parlé de celle pendant la chimio dans mes articles « maligne contre la fatigue » 1  et   2 mais aujourd’hui après avoir soufflé ma 1ère bougie d’un an sans traitement, c’est comme une renaissance, j’ai donc décidé de mettre en place de nouvelle armes contre la fatigue : une formation Reiki et suivre les conseils d’une naturopathe

A suivre donc dans mes prochains articles !

J’espère que celui-ci vous a permis pour ceux et celles qui ne sont pas passés par là de mieux comprendre la fatigue de personnes peut être de votre entourage touchées par la maladie. N’hésitez à poser des questions (je ne suis pas experte mais pratiquante de la fatigue !)

D’autres se reconnaitront surement et je serai ravie de lire votre témoignage car chacun a un vécu différent. Avez vous eu cette fatigue qui perdure ? Avez vous réussi à la gérer ? Avez vous des conseils à nous partager ? Avez vous ressenti aussi cette difficulté de se retrouver seul face à elle ? de ne pas toujours être compris ? N’hésitez pas à en parler en commentaires Ici c’est un lieu de partage

 

 

Cake poulet coco : un peu d’exotisme pour l’été

20180622_121827

Bonjour tout le monde,

La recette du jour : oui encore un cake, je vous promets la prochaine sera plus light ! Mais quand je l’ai lue, je me suis dit le coco çà fait vacances, été, exotisme bref çà nous transporte ! Et du coup çà met de la gaieté dans nos plats !
Après forcément il faut aimer le coco !

Alors, on essaye ? Moi c’est fait et franchement çà change des cake jambon ou chèvre etc! Et fidèle à moi-même c’est une recette simple avec de bons ingrédients !

UNE RECETTE HEALTHY

J’en ai déjà parlé dans ma recette Nouilles chinoises aux légumes et épices mais je vous rappelle ici les bienfaits de ces épices :

 Le curcuma est une épice aux multiples vertus préventives comme curatives. Excellent pour la digestion, le curcuma a aussi la capacité de diminuer les inflammations, prévenir le cancer et protéger le cerveau de la maladie d’Alzheimer. ATTENTION : il ne suffit pas de le saupoudrer, pour en tirer les bénéfices il faut le mélanger avec du poivre. Ce lien vous permettra de tout savoir sur le curcuma : LES NOMBREUX BIENFAITS DU CURCUMA

Le gingembre favorise la digestion, limite les nausées ( çà peut aider quand on est en chimio, j’en saupoudrais dans mes carottes râpées seul plat que je pouvais avaler !C’est un anti-inflammatoire puissant et bon pour le cœur

Le curry  est riche en antioxydants source de vitamine E, facilite la digestion et renforce le système immunitaire

L’huile d’olive contribue à la prévention des maladies cardiaques, des AVC et de la démence, ainsi que des cancers du sein, des voies respiratoires et du tube digestif supérieur. Des études démontrent qu’elle pourrait même diminuer les risques d’ostéoporose et de diabète. Je suis du Sud et j’en utilise tous les jours que ce soit dans mes plats ou mes salades

La noix de coco est anticholestérol. Ses acides gras, bien que saturés, n’entraînent pas d’athérosclérose et, à l’inverse, réduiraient le taux de cholestérol et la tension artérielle. Protège de certains cancers, comme celui du côlon et stimule la fabrication de globules blancs par le système immunitaire. Son index glycémique bas. Sous forme de farine, de sucre, de lait ou d’eau, elle évite les pics de glycémie et convient aux diabétiques. Attention utilisez votre appli de mon article J’ai trouvé une appli gratuite pour savoir ce qu’on mange ! pour acheter votre lait de coco car certains ont des additifs (le mieux serait du non industriel)

 

UNE RECETTE SIMPLE ET EXOTIQUE

20180625_121000.jpg

TEMPS DE PREPARATION 15MN TEMPS DE CUISSON 25MN

INGREDIENTS :

  • 3 œufs
  • 180 de farine ( je l’ai faite à la maïzena, je me demande si la prochaine fois je n’essaierais pas avec de la farine de coco !)
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 12 cl d’huile d’olive
  • 20 cl de lait de coco
  • le jus d’un citron vert
  • 80 grammes de gruyère râpé ( de chèvre pour ma recette : à vous de choisir)
  • blanc de poulet 1 ou 2 selon la grosseur
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • 1 cuillère à café de curcuma et 1 cuillère à café de curry
  • sel et poivre
  1. Préchauffez le four à 180°
  2. Dans un saladier, mélangez les œufs avec la farine (ou la maïzena), l’huile, le sel et le poivre.
  3. Ajoutez le lait de coco, le jus de citron pressé, et le fromage râpé. Mélangez bien
  4. Rajoutez les épices
  5. Ajoutez le blanc de poulet coupé en dés et la noix de coco râpé. Mélangez bien
  6. Versez la préparation dans un moule ou des moules à mini-cake beurrés et farinés ou en silicone,
  7. Mettez au four 25 minutes à 180° (th.6)
  8. Attendez 5 minutes puis démoulez et laissez refroidir sur une grille

On peut le manger un peu tiède ou froid avec une salade

Bon appétit

Si vous aussi vous avez des recettes sympas de cakes healthy merci de nous les faire partager en commentaire. J’espère que celle-ci vous plaira