Faire de son rêve une réalité (même pas peur!)

DCIM100GOPROG0062903.

 

 

Bon jour tout le monde,

Pour ceux et celles qui me suivent sur ma page Facebook (pour les autres, je vous y invite en cliquant sur le logo en bas), je vous ai fait part du bonheur que j’ai partagé avec mon fils en début de mois.

Cet article est surtout pour donner espoir à ceux et celles qui se battent mais aussi un message pour les autres : de faire de ses rêves une réalité ! Ne pas attendre si on peut car on ne sait pas ce qu’est fait demain

Souvent, on trouve des excuses pour le reporter.

Pour ma part, cela faisait 10 ans que je rêvais de le faire mais c’est vrai que cela a un coût et c’est le genre de rêve que tu te fais plutôt offrir à ta nouvelle dizaine.

Donc, confiante à mes 40 je me suis dit, tiens mon mari aura peut être l’idée de le souffler  comme idée cadeau à mon entourage mais très réfractaire à « cette folie » (je cite) il s’en est bien gardé !

Ne lâchant rien à mes 45 ans, je l’ai demandé en cadeau d’anniversaire à ma maman et ma marraine. Y avait plus qu’à!

Sauf que vous connaissez la suite : le cancer est arrivé !

Et c’est là que je souhaite donner espoir : continuer à croire en ses rêves même pendant la maladie. Vous vous rappelez la wish list dans mon article Quelle vie après la chimio ?!!!

Je l’ai noté même en pleine chimio ce wish en mentionnant 2018 et nous sommes en 2018!

Ma seule crainte était que le chambre à cathéter me fasse mal avec le harnais mais au diable l’avarice j’en rêvais trop !

Finalement, je dirai que j’ai attendu et même si ma maman n’a pas pu voir ma joie (ou peut être si du ciel, continuons à rêver !) pour finalement partager ce moment mémorable avec mon fils que je n’aurais pas fait il y a 3 ans. C’était donc le bon moment!

Alors vous l’avez deviné même pas peur ! J’ai sauté en parachute !

Curieusement, malgré 2 cancers, je n’avais aucune pathologie dans la liste longue que l’on doit mentionner pour sauter ! Comme quoi !

Etant la plus âgée du groupe, nos parachutistes ont tout essayé pour me faire peur : « il est pas un peu grand le harnais c’est du XXL, çà baille un peu non ? »

Mais MEME PAS PEUR, j’en rêvais tellement !

Voici donc quelques photos de mon saut (la vidéo pas possible je crois sur wordpress si on n’est pas sur premium ?)

PRETE POUR LE DEPART !

DCIM100GOPROG0012823.

PRETE POUR LE SAUT !

DCIM100GOPROG0032847.

GO ! 3000M D’ALTITUDE

DCIM100GOPROG0052877.

A 200K/H ON DESCEND A 1500M

CA DEFORME UN PEU (genre film d’horreur !)

DCIM100GOPROG0052878.

ET OUI EN PLUS JE PILOTE !

DCIM100GOPROG0062895.

DES LOOPINGS DANS LES AIRS ! ADRÉNALINE GARANTIE

DCIM100GOPROG0062910.

 

Je peux vous dire que ce fut un des plus beaux jours de ma vie après le mariage et les enfants bien sur !

On dit qu’il faut apprendre la frustration aux enfants pour qu’ils apprécient ce qu’ils ont, je dirai que d’avoir attendu si longtemps pour réaliser ce rêve a décuplé mon bonheur, J’ai savouré chaque seconde.

Voler pour moi est un symbole de liberté, libre comme l’air dit on ! 

Alors pour beaucoup c’est de la folie, la plupart me disent « je ne le ferai pas » Je réponds ‘ne le faites pas » si çà ne vous donne pas envie, réalisez votre rêve à vous

c’est quoi votre rêve à vous d’ailleurs ? 

J’espère que cet article vous aura convaincu qu’on peut vaincre le cancer et même lui mettre une bonne gifle !

Je n’ai jamais mis des photos de moi malade, mais pour ceux et celles qui m’ont vu, ils savent que le chemin a été long et de voir ces images redonnent goût à la VIE !

 

 

 

Publicités

AND THE WINNER IS ….

L’image contient peut-être : texte

MURIEL 1 – CANCER 0 !

Voilà après mes enfants, moi aussi j’ai réussi mes examens de contrôle, je crois que c’est ma meilleure note depuis longtemps !

L’onco me dit tout va bien y a absolument rien nulle part !!!

et tu lis partout sur ton scanner et petscan : « pas d’anomalie… »

T’as presqu’envie de l’afficher sur ton réfrigérateur, tellement tu es soulagée !

Tu as même du mal à réaliser !

Alors, beaucoup me disaient : çà va aller, mais tu as toujours ce doute ! surtout avec le stade 4 métastasique !

Pour la 1ère fois, j’y serais presqu’allée sereine si je n’avais pas ces troubles mnésiques importants. Quand on a un cancer, un symptôme nous fait parfois penser au pire malgré tout. D’ailleurs, elle a bien insisté avec humour, rien même pas au cerveau ! Elle connait nos craintes !

D’ailleurs, vu mes antécédents, l’onco préfère que j’aille voir un neurologue même si elle ne s’inquiète pas trop : comme elle dit « autant éliminer les doutes » et pour çà je l’adore, elle ne laisse rien au hasard car elle connaît nos angoisses.

Selon elle, ces troubles peuvent venir d’une forme de déprime ou dépression et là je pense à ce post cancer que l’on parle entre concernés qui ont ce point commun d’avoir du mal à  se trouver ou trouver sa place après un tel parcours, ce n’est pas si évident.

Enfin, le principal c’est que je n’ai plus rien, et que je vais encore profiter de mon répit de 4 mois tranquillement (oui parce que la fatigue est toujours là mais je suis vivante !)

Ce message est bien sur pour partager ma joie avec vous fidèles lecteurs mais aussi et surtout donner espoir aux gens qui sont dans le combat, dans le désespoir, qu’au bout du tunnel il y a le soleil ! 

CHAMPAGNE ! Toute victoire se fête ! Je ne suis pas championne du monde, mais ce soir c »en est une !